Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:"Terrasse de café, le soir" pour le Café Thé n° 107 - Café de nuit...

Sur les quinze lieux d’habitation que j’ai connus, j’ai trouvé un point commun : le paysage. C’est pourquoi, j’ai choisi ce sujet pour mon mémoire de maîtrise de lettres. Il s’agissait d’étudier la représentation de ce paysage dans les œuvres poétiques de Baudelaire et Nerval. Je l’ai fait aussi pour Lamartine et René-Guy Cadou. Parallèlement, j’ai découvert les correspondances et à la littérature s’est ajouté les arts et notamment la peinture. J’ai travaillé sur Kandinsky, la représentation de l’Orient et des bohémiens dans les arts et les lettres aux XIXe et XX  e siècles. Ma curiosité s’est élargie à la représentation du paysage  en général et l’art a envahi ma vie. Pour mon mémoire, j’ai suivi les traces de Baudelaire et Nerval à Paris et en Ile de France confrontant la réalité d’aujourd’hui à leurs textes du XIXe siècle.          

La suite et les autres participations là-bas

Les commentaires sont fermés.