Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : CE QUE J'AI LU,VU (et aimé), J'ai aimé, J'ai lu

J'ai fini hier soir:Rien n'est noir / Claire Berest(médiathèque rayon best-seller)

Rien n'est noir par Berest

Claire Berest

Edité par Stock , DL 2019

Frida parle haut et fort, avec son corps fracassé par un accident de bus et ses manières excessives d'inviter la muerte et la vida dans chacun de ses gestes. Elle jure comme un charretier, boit des trempées de tequila, et elle ne voit pas où est le problème. Elle aime les manifestations politiques, mettre des fleurs dans les cheveux, parler de sexe crûment, et les fêtes à réveiller les squelettes. Et elle peint. Frida aime par-dessus tout Diego, le peintre le plus célèbre du Mexique, son crapaud insatiable, fatal séducteur, qui couvre les murs de fresques gigantesques.

http://mediatheques.saint-etienne.fr/EXPLOITATION/Default/rsc/436856/rien-n-est-noir-claire-berest

Rien n'est noir par Berest

p.9:

p.9-40

p.46:

Le jaune, c'est mauvais signe. Elle lit aussi un peuWalt Whitman beaucoupelle le connaît par cœur. – Et puisdites-moic'est quoi un homme ? c'est quoi, moi ...

p.56:

Claire Berest ... elle peint pour son père qui s'enferme seul pour jouer du Strauss au piano ou lire Schopenhauer, elle peint pour ses potes à casquette qui ont ...

p.63:

II États-Unis, 1930-1932 Rouge Aztèque. Tlapali vieux sang de figue de Barbarie le plus vif et ancien. Sang ? Eh bien, qui sait ! Journal de Frida ...

p.74:

M'apprêter de parures pour m'offrir au premier qui voudra de moi, comme l'écrit Whitman. C'est long, sophistiqué et ...

p.77:

Il faut bien se nourrir, Fisita. – Et moi, je suis un plat délicieux ? – Ton jus est plus délicat que celui d'une cerise de capulin. – Et qu'est-ce que ...

p.106:

Le couple est donc à Detroit depuis le mois d'avril quand Frida prend conscience que F. Lune n'est pas venue au rendez-vous : pas de sang. F. Lune c'est comme ça que Frida appelle ses règles, parce que la lune apparaît et ...

p.112:

mot paix, Fried. Un bien joli mot, quoique mis à mal avec l'arrivée des nazis dans le paysage politique. L'Allemagne est en pleine élection ...

p.158:

https://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-o-gorman/

p.155:

III Mexico – New York – Paris 1933-1940 Jaune Foliemaladiepeur. Part du soleil et de la joie Jaune verdâtre, davantage de folie et de mystère.

p.174:

 On raconte que le peuple Tehuana de la vallée d'Oaxaca a gardé une culture matriarcale qui lui viendrait de ses origines zapotèques.

p.176:

pour les respirer, ses livres de Walt Whitman – Je suis trahiParle sans raison, perds la tête, à moi-même mon plus grand traître, elle a ..

https://destioaxaca.com/Geographie_Groupes_Ethniques_Oaxaca.html

p.185:

Je bois pour noyer ma peine, mais cette garce apprend très vite à nager

p.196:

 La maison comme un autre visage de celui qui l'habite », qui est une citation de Georges Gusdorf.

p.213:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Julien_Levy

p.219:

https://www.deslettres.fr/lettre-de-fridakahlo-a-nickolas-muray-tas-de-fils-de-pute-surrealistes/

p.226:

https://frida-kahlo.skyrock.com/2925292421-Le-suicide-de-Dorothy-Hale-1938-El-suicidio-de-Dorothy-Hale.html

p.227:

https://www.deslettres.fr/lettre-de-frida-kahlo-a-jaqueline-lamba-continuerai-toujours-a-tecrire-yeux/

p.283:

Note. Les mots et phrases en italique, si ce n'est quelques coquetteries de l'auteur et termes en langues étrangères, sont tirés des écrits de Frida ...

http://www.lauravanel-coytte.com/apps/search?s=feuilles+d%27herbe&search-submit-box-search-1092=OK

https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/charles_baudelaire/le_voyage

https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/Poemes/charles_baudelaire/la_musique

https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/paul_verlaine/art_poetique

Les commentaires sont fermés.