Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : CE QUE J'AI LU,VU (et aimé), J'ai lu

J'ai terminé hier:Paysage : fonction de l'esthétique dans la société moderne(BU)

Paysage : Fonction de l'esthétique dans la société moderne, accompagné de 'L'Ascension du mont Ventoux' de Pétrarque et 'La Promenade' de Schiller par Ritter

La question du paysage et des jardins est plus que jamais à l'ordre du jour, particulièrement en France où le débat est très sensible. Ce livre a pour objectif de nourrir la réflexion en présentant les fondements philosophiques de la question. Il s'organise autour du propos historique et théorique du philosophe allemand Joachim Ritter. La thèse de Ritter consiste à montrer que l'émergence du sentiment esthétique de la nature comme paysage naît du divorce entre l'homme et la nature. La fonction esthétique propre à la modernité s'est construite sur la perte de la conception théorétique aristotélicienne qui conçoit la nature comme totalité. Mais l'homme, séparé du cosmos, peut devenir libre et responsable pour le monde comme de lui-même. La réflexion de Ritter s'achève sur la nécessité de développer des " organes spécifiques " dans le monde contemporain : le jardin est l'un d'entre eux. Le grand intérêt de ce texte et des éléments poétiques sur lesquels il s'appuie - Pétrarque et Schiller - réside dans l'articulation d'ensemble qu'il propose au lecteur ainsi amené à penser, d'un seul tenant, les moments clés de la construction du paysage comme theoria dans la tradition occidentale. Pour rendre le mouvement de la pensée de Ritter, ce livre a été conçu comme un montage de quatre textes qui témoignent aussi du dialogue poétique et philosophique fécond entre l'Italie et l'Allemagne : la lettre, célèbre, de Pétrarque relatant l'ascension du mont Ventoux (1336), un poème philosophique, méconnu de Schiller lLa Promenade (1795), la réflexion centrale de Joachim Ritter (1962) accompagnée de la présentation de Massimo Venturi Ferriolo, philosophe italien, spécialiste des jardins et du paysage, éditeur et traducteur de Landschaf en italien (1994). 

https://catalogue-brisees.univ-st-etienne.fr/accueil.

Les commentaires sont fermés.