Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog: Crises d’alphabétisation aiguë pour le défi 267 des Croqueurs de mots

 

Ohé Mâtelôts !!!

Me voici de retour et en bonne capitaine de votre bonne vieille Coquille

je serai à la barre pour cette première quinzaine.

Voici donc ma proposition pour ce défi 267.

Pour la plupart vous devez vous souvenir des abécédaires

de feu l’annuaire pour les Nuls 

Voici donc ma proposition …

Défi 267

Défi du lundi 12 septembre : Temps de crise

Je vous demande de créer un texte en 26 phrases.

Chaque phrase devra utiliser un maximum de mots

commençants par les lettres de l’alphabet de A à Z

Exemple :  Dans l’affaire Agnès Marin, Anita avait un alibi

                  Elle buvait une bière dans un bar à Bruxelles avec Bernard un ami Belge etc …

http://croqueursdemots.apln-blog.fr/

Crises d’alphabétisation aiguë

 

Alpha, aberration de l’acculturation accumulée d’années sans amélioration

Bêta grec, bête boursouflure, ballon de baudruche de la bienveillance

Culture crétine de caniveau : chat câlin et cabotin ou chien chimérique

Delta ou dzêta, début de débat qui décolore ou dégrise les divins devins

Epsilon, ergoter, en recherche d’équilibre, ésotérisme pour s’évader

Fastueux festival de fables où flemmardent les fugaces farfadets

Gamma, gamme de rayons bas de gamme pour génies qui gesticulent

Hâtive halte dans un hôtel hautain pour hôtes qui ont honte d’être hippies,

Iota : intime ou imaginaire inaccessible aux inconséquents ironiques

Jardin jésuite, juxtaposition de jours jouissifs des jouvenceaux

Kappa : k de kabbale que le karma kidnappe les koalas de kermesse

Lambda, larron larmoyant lorgnant sur les longs lacets des limbes

Mu par le maçonnique massif et malin, il manigance une mutinerie

Nu comme né de notre ancêtre natif du nouveau noyau, nu nourricier

Omicron, o bref instant d’onanisme obscur et offert aux plus ouverts

Pi , phi,ou psi, petit pas pour le piéton mais pas de Pantagruel

Que faire de ce q,qui le quémande ; question de quantité ou de qualité ?

Rhô, rage rampante des résidents raccordés aux rebuts du reste du rêve

Sigma, où sont les serpent qui sifflent dans ses silencieux sentiers ?

Thêta : théâtre tranquille des ternes traverses du temps ténu

Upsilon, hue, urgente unité des ultimes humains humant l’humus

Vanel-Coytte Laura : venez, je vends mes vives vicissitudes de vie,

Wagons pour wapitis, wallons et autres wus pour week-end de scrabble

Xi, ks grec que Xénakis jouait peut-être au xylophone

Yaourt à manger sur un yacht , une yourte et les yeux dans les yeux

Zoo plein de zébus, zèbres aux gros zizis que des zinzins zélés zieutent

Pour lire d'autres textes de moi, achetez ce livre ici

Les commentaires sont fermés.