Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Balades - Page 4

  • Orthographe : un dessin vaut 1000 mots !

    les editions de lopportun
    les editions de lopportun  

    Orthographe : un dessin vaut 1000 mots !

    Nous hésitons toujours sur les mêmes choses ! Balade ou ballade ? Filtre ou philtre ? Session ou cession ? Et l’accent circonflexe de chômage ? Et celui de diplôme ? Sandrine Campese a donc imaginé une méthode simple et efficace pour chasser à coup sûr vos hésitations : rendre les règles orthographiques… graphiques !

    Au menu 99 dessins qu’il vous suffira de mémoriser pour ne plus jamais faire de fautes. Sandrine Campese revient également sur l’étymologie des mots, les exceptions de nos règles grammaticales et les raisons logiques d’une orthographe que nous jugeons trop souvent compliquée ! Un livre utile qui rend la langue française enfantine !

     

    Cliquez ici pour commander !les editions de lopportun

  • Thierry Clermont,San Michele(médiathèque)

     3 raisons de (re)découvrir Venise avec Thierry Clermont

    Par Baptiste Liger publié le 27/10/2014 à  08:15

    Thierry Clermont invite le lecteur à un voyage mélancolique, tout à la fois mental et physique, sur l'île-cimetière de San Michele, loin des clichés sur Venise. 


    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/livre/3-raisons-de-re-decouvrir-venise-avec-thierry-clermont_1615075.html#QA3Ms2iyIFTsR7q1.99
     
    3 raisons de (re)découvrir Venise avec Thierry Clermont

    SAN MICHELE, par Thierry Clermont, un curieuse balade amoureuse.

     

    © JOHN FOLEY


    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/livre/3-raisons-de-re-decouvrir-venise-avec-thierry-clermont_1615075.html#QA3Ms2iyIFTsR7q1.99

    Lire la suite

  • Catégories : Balades, CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Venise

    le carnaval de plus délicieux du monde.

    Thème et pré-programme du carnaval de Venise 2015

    carnaval-de-venise-2015Chaque année, l’un des événements marquants à Venise, c’est son Carnaval. Les amateurs ne voudraient pour rien au monde le manquer et s’activent à créer leur costume. Les curieux vont s’y balader pour découvrir ce monde irréel et magique.                            © Carnevale di Venezia  >

    Lire la suite

  • Catégories : Balades, Jeux, Mes textes en prose

    Promenons-nous dans les bois(extrait)

    Ecrire la suite (Madam'Aga)



    Il s'agit ici, comme cela a déjà été proposé en se servant d'autres textes comme base, d'écrire la suite de l'histoire ("
    Promenons-nous dans les bois", en l'occurrence) en se basant sur les personnages, les situations, mais sans forcément cadrer avec le genre, le style d'écriture. Vous avez toute liberté de développer votre propre imaginaire, votre univers, du moment que le résultat fasse vraiment suite au récit proposé.

     

    http://www.ecritureludique.net/article-13363082.html

     

    Promenons-nous dans les bois...

      Pendant que le loup y est pas, si le loup y'était il nous mangerait.

    Que ne voici pas là un chouette chemin de promenade ! ... Une ancienne voie de chemin de fer désaffectée. La possibilité de marcher, encore et encore. Plus loin. Au calme.

    Alors là, oui, pour être calme, ça l'est effectivement. Un véritable territoire perdu, boisé et sauvage. Pour arriver à cet endroit, il faut passer une zone à découvert, mais ensuite, c'est un autre monde, loin de tout.

    Voici mon héroïne en balade, qui promène son chien et prends des photos... Ou plutôt qui aimerait bien faire quelques clichés, mais il a plu, pas la moindre bébête à l'horizon et le paysage est gris...

    Par contre, elle n'a pas encore exploré par là... Et puisqu'il est inutile de perdre du temps à farfouiller dans les fourrés à la recherche d'insectes, c'est le moment d'en profiter et de proposer une longue marche au chien.

    Elle s'engage. Ca démarre bien, à proximité, une propriété avec poules et moutons, pas franchement bien clôturée... "Au pied ! ..." Ouf, ça va, le chien revient. Continuons...

    Ho, une vieille usine, toute de béton, en ruine, colonisée par la végétation. Etrange endroit. Parfait pour faire quelques photos. C'est souvent surprenant ce que l'on trouve lorsqu'on s'engage dans une voie inconnue...

    Continuons encore. Que ce chemin est étonnant, que son ambiance est particulière. C'est la fin de la journée, le soir tombe et en même temps le soleil se décide à diffuser quelques rayons. C'est un mélange entre lumière et obscurité. Et l'imaginaire s'en mêle.

    Hé bien oui, le lieu s'y prête... Les vieilles angoisses enfouies ressortent. Que pourrait-il bien arriver si jamais le moindre souci se produisait ? Personne ne sait qu'elle se trouve là, Léa ne l'avait même pas prévu. S'il lui arrivait un accident ? Les travées sont glissantes, elle pourrait facilement glisser et se blesser. Qui donc penserait à la chercher là ? Et si par hasard, la promeneuse faisait une mauvaise rencontre ? Bon d'accord, y'a personne ici... Mais si jamais... D'ailleurs, elle arrive à une voie verte, qui mène où ? Mystère...

    Elle pourrait continuer son chemin, droit devant, aller sur sa gauche ou sa droite. Encore autant de possibilités de nouvelles découvertes. Mais, il se fait tard, il faut rentrer. A la maison, on va la trouver bien longue.

    Léa fait le chemin du retour assez rapidement, elle aperçoit déjà "l'ouverture", le point où elle retrouve ses marques, le terrain connu.

    Tiens, y'a quelqu'un, une silhouette, juste au coin, là-bas. Peut-être une personne qui vient promener son chien ? Léa, habituée à anticiper, observe. Non, pas de chien.

    A cet endroit la végétation est haute, il fait plutôt sombre. On distingue mal. C'est un monsieur. Il reste à l'entrée. Bon, il faut rattacher Titine : "Au pied !". voilà, c'est fait.

    Ho, ho, le type, là, c'est le genre armoire à glace. Et puis, il est pas tout seul... Y'en a un deuxième. Le style force tranquille. Ils se dirigent lentement vers mon héroïne... Ho... C'est quoi ces tronches de skinheads ? ... Y'en a un troisième... C'est quoi ce plan ? ... Alors, ça, c'est pour sa gueule...

     Heu... Ils ont des matraques... C'est des flics ? ... Pourvu que ce soit bien ça...
     

    http://valerieagalivres.over-blog.com/article-13158442.html

    MON TEXTE

    L’un des hommes, visiblement le chef, me salue et les autres hochent la tête.

    -         « Bonjour, madame, vous venez de la vieille usine ? 

    -         Euh oui…

    -         Vous n’avez vu personne ?

    -         Euh non…

    -         Heureusement pour vous madame…  Cette usine est un lieu de rencontre pour une secte satanique qui tient des messes noires.

    -         Genre Halloween ?

    -        

    Pour lire la suite et d'autres textes de moi, cf. mes 13 livres en vente sur ce blog

  • Cinq promenades impressionnistes en région parisienne

    Cinq promenades impressionnistes en région parisienne

     

    Vous voulez découvrir les lieux qui ont inspiré Degas, Cézanne ou Renoir? Plonger dans le cadre qui a inspiré les Nymphéas de Monet? Evene vous propose de vous balader au fil de l'eau et de découvrir le fief du célèbre mouvement.

  • Balades au pays du rosé

     

    Par

    Philippe Richard

     

     

     

    Les vignes du château Sainte-Roseline, aux Arcs-sur-Argens, à une trentaine de kilomètres de Fréjus. ©CHÂTEAU SAINTE-ROSELINE

    OEnotourisme. Vous êtes en Provence, sirotant un verre de rosé à l’ombre d’un olivier. Mais savez-vous que vous tenez dans ce verre un véritable morceau de culture provençale ? Pour vous en convaincre, rien de mieux qu’un petit tour dans les vignes à la découverte de lieux magiques et inédits, première étape d’une route des vins que nous suivrons tout l’été.

     

    Lire la suite

  • Catégories : Balades, CEUX QUE J'AIME, Daho Etienne

    Etienne Daho, l'insouciance d'un Week-end à Rome

     

    Par , publié le 10/07/2014 à 08:00

    Les Francofolies ont 30 ans. L'occasion d'une balade estivale à travers ses succès cultes. Cette semaine: Week-end à Rome, d'Etienne Daho, chapitre frivole et pop d'un disque solaire de 1984, La Notte, la notte, où le chanteur rennais impose sa marque. Un air d'un temps insouciant qui n'allait pas durer.

    Etienne Daho, l'insouciance d'un Week-end à Rome

    Le chanteur français Etienne Daho sur le plateau du "Grand Journal" de Canal Plus, à Paris, le 21 novembre 2013.

     

    afp.com/Joël Saget


    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/etienne-daho-l-insouciance-d-un-week-end-a-rome_1557804.html#GeS3TQv9wCzVWsfH.99

     


    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/etienne-daho-l-insouciance-d-un-week-end-a-rome_1557804.html#GeS3TQv9wCzVWsfH.99

    Lire la suite

  • Catégories : Balades

    Le clafoutis anti-cerise de nerfs

    4 juin 2014 à 18:26
     
    L'auteurJacky DURANDJacky DURAND

    Quand le Grand nous corne autour de minuit, on sait de quoi il en retourne : on est bon pour la grande vadrouille sur le bitume, l’insomnie automobile, la zone urbaine sur quatre roues. Ce qu’il aime, notre aminche, ce sont les vagabondages sur la petite et la grande ceinture, les balades sur les Maréchaux, le porte-à-porte autour de Paname entre 1 heure et 3 heures du matin. De Clignancourt à la porte d’Italie, en passant par Bagnolet ou Maillot, il refait le match, les seins de sa nouvelle voisine du troisième, la déculottée des européennes, sa énième lettre de démission ou tout simplement sa vie. Sa BM, qui fait blêmir le contrôle technique et la maréchaussée tellement elle a plus d’âge, c’est son confessionnal, son arche pour les petites fugues et les longues veilles quand il nous convoque, nuitamment et sans entretien préalable, pour bavasser, chantourner les mots qu’il a rugueux à cette heure et tailler une bavette longue comme un train de côtes.

    Lire la suite

  • J'ai aimé hier à Lyon:Les 25 murs peints du Musée urbain Tony Garnier

    Murs peints musée Tony Garnier, Cité idéale du Mexique par Marisa Lara et Arturo Guerrero, mur n°21 - Lyon-visite.info

    Cité idéale du Mexique par Marisa Lara et Arturo Guerrero, mur peint n°21

     

    D’habitude, les tableaux sont à l’intérieur des musées. Dans le musée urbain Tony Garnier c’est le contraire, ils sont dehors :

    • 25 fresques murales de 230 m² peintes sur des pignons d’immeubles,
    • dont une dizaine reprenant les croquis du jeune architecte Tony Garnier esquissant sa vision de la future cité idéale,
    • et des murs peints des 5 continents réalisés par des artistes d’Egypte, de l’Inde, du Mexique, de la Côte d’Ivoire, de Russie et des USA.

    Ce musée Tony Garnier « en plein air » et en pleine ville est une balade faisable à pied ou à Vélo’v en groupes ou en famille. Le quartier lui-même participe de la visite puisqu’il a été  la première approche de la   »cité idéale » rêvée, théorisée et détaillée par l’architecte urbaniste Tony Garnier (lauréat du prix de Rome, il a séjourné à la Villa Médicis entre 1899 et 1904).

    C’est cette cité idéale  et ses autres vues mondiales que vous allez visiter à travers ces 25 oeuvres.

    On y va.

    Infos pratiques :

    • Accessible en tramway : Ligne T4 arrêt Etats-Unis Musée Tony Garnier.
    • Durée : environ 2 heures.

    Lire la suite

  • Piaf, un chant d'amour

    Ce livre-album est un voyage. Un voyage au bout des nuits (et des jours) d’Edith Piaf. Une vie pas toujours rose, qu’elle a pourtant voulu chanter, voire louer, en guise d’exorcisme. Ce voyage, au cœur d’une époque en noir et blanc, est conduit par le trait d’un artiste, l’illustrateur Philippe Lorin, maître du crayonné et du fusain. Un portraitiste d’abord, mais aussi un gardien d’atmosphères, tel que l’aurait adoubé Arletty. Ce voyage est guidé par les mots de Patrick Mahé, auteur de nombreuses biographies, récits, « beaux livres » et romans. C’est lui qui en a conçu le découpage. Ancien rédacteur en chef de Paris Match, il a ponctué du « poids des mots » cette balade autour d’une vie, pas comme les autres… De Piaf, on croit tout connaître, tout savoir. Pas si sûr… De sa naissance mystérieuse à sa mort pathétique, à 44 ans – on l’a d’abord cachée pour conduire clandestinement sa dépouille de la Côte d’azur à son domicile Parisien – l’histoire vraie tutoie le légendaire. Ce livre album jalonne les mille et une étapes d’une vie tumultueuse. Elle signe le contre-point des fastes de « la Belle Epoque ». Son fanal tient en un mot : l’amour. Mais le désespoir et la mort en rythment trop souvent l’infernal tempo

    http://www.hoebeke.fr/ouvrages/391/

  • Catégories : Balades

    Pendant la nuit blanche, l'art contemporain descend en ville

     

    Home CULTURE Arts Expositions
    <i>Phonograph</i>, de Davide Bertocchi, 1998.

    Phonograph, de Davide Bertocchi, 1998. Crédits photo : Davide Bertocchi/Courtesy de l'artiste et collection Norman Regis, Milan.

    Samedi 5 octobre pour la 12e édition de Nuit Blanche, de nombreux artistes venus des cinq continents animeront les Berges de Seine, le canal Saint-Martin, les quartiers de République, du Marais, de Belleville et de Ménilmontant...

    Source Figaroscope

    Chiara Parisi (directrice des programmes culturels de la Monnaie de Paris) et Julie Pellegrin (commissaire d'exposition, critique d'art et directrice du Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson) ont imaginé un parcours semé d'installations artistiques: la plupart des œuvres de cette 12e édition sont des créations originales réalisées in situ. Principalement dans les quartiers de plus en plus dynamiques de l'est de Paris allant du canal Saint-Martin à la République, de Belleville à Ménilmontant. La balade se poursuit du côté du Marais tandis que les Artistes aux Platines transforment les berges de Seine en dancefloor éphémère. L'Italien Davide Bertocchi ouvre le bal de 19 h à 20 h 30, suivi de Xavier Veilhan, Samon Takahashi et d'autres jusqu'à 2 h 30 du matin. Préparez-vous, la nuit sera longue le 5 octobre.

    Nuit Blanche, le samedi 5 octobre.

    • L'auteur
    • Sur le même sujet
    • Réagir (0)
    • Partager
      Partager cet article

      Pendant la nuit blanche, l'art contemporain descend en ville

      Samedi 5 octobre pour la 12e édition de Nuit Blanche, de nombreux artistes venus des cinq continents animeront les Berges de Seine, le canal Saint-Martin, les quartiers de République, du Marais, de Belleville et de Ménilmontant...

      < Envoyer cet article par e-mail
      Séparez les adresses e-mail de vos contacts par des virgules.

      Pendant la nuit blanche, l'art contemporain descend en ville

      Samedi 5 octobre pour la 12e édition de Nuit Blanche, de nombreux artistes venus des cinq continents animeront les Berges de Seine, le canal Saint-Martin, les quartiers de République, du Marais, de Belleville et de Ménilmontant...

      J'accepte de recevoir la newsletter quotidienne du Figaro.fr

      Oui Non
    • Imprimer
    • Haut de page
     

    Lire la suite

  • Catégories : Balades

    Balade niçoise

    28 août 2013 à 20:06

    Critique De belles surprises en raccourcis douteux, huit expositions éclectiques consacrées au peintre fauve essaiment à travers la ville.

    Par VINCENT NOCE (à Nice)
    Libération

    L’été consacré à Matisse à Nice tient du pot-pourri, aux senteurs variées. Le petit bijou est l’exposition au palais Lascaris consacrée au livre illustré Jazz, réalisé en papiers découpés dans les années 40 à la demande de l’éditeur Tériade. Ces planches, qui portent en fait sur les figures du cirque, tissent une ode à la liberté, sans qu’il soit possible de les relier directement à des motifs musicaux. On sait cependant que Matisse appréciait cette musique venue avec les soldats américains,...

    Un été pour Matisse Musée Matisse, musée Masséna, musée d’Art moderne et contemporain, musée des Beaux-Arts, musée d’Archéologie, palais Lascaris, théâtre de la Photographie et de l’Image, galerie des Ponchettes. Jusqu’au 23 septembre. Rens. : www.matisse2013.nice.fr

    http://www.liberation.fr/culture/2013/08/28/balade-nicoise_927781

  • Catégories : Balades

    J'ai terminé cette nuit d'insomnie:Heather Mallender a disparu

    Heather Mallender a disparu
    Venue séjourner sur l’île de Rhodes pour se remettre d’un drame personnel, Heather Mallender disparaît brusquement au cours d’une balade en montagne, presque sous les yeux d’Harry Barnett, le gardien de la villa où elle résidait. Soupçonné de l’avoir assassinée, Harry est laissé en liberté, faute de preuves. Ce quinquagénaire alcoolique et désabusé décide alors de mener l’enquête à partir de sa seule piste : les vingt-quatre dernières photos prises par la jeune femme. Cliché après cliché, il va ainsi reconstituer les dernières semaines de sa vie, entre la Grèce et l'Angleterre. Mais plus il apprend de choses sur le passé d’Heather et plus le mystère s'épaissit. Robert Goddard signe avec Heather Mallender a disparu un pavé à suspense à devenir asocial et insomniaque. Olivia de Lamberterie, Elle. Rendez-vous à la fin, grandiose et inattendue. Vraiment. Marie Rogatien, Le Figaro Magazine.
     
     
    Prix des lecteurs selection 2013
     
    Précédente publication:
     
    05/08/2013 08:18
     

  • Catégories : Balades

    Beineix, l'énergie du rêve

    Home CULTURE Arts Expositions
    Chaque pièce de cette exposition est un décor, un climat intérieur. Ci-dessus, la cuisine <i>de </i> <i>37,2° degrés le matin.</i>

    Chaque pièce de cette exposition est un décor, un climat intérieur. Ci-dessus, la cuisine de 37,2° degrés le matin. Crédits photo : Philippe Fuzeau/M-A30Musée des Années Trente de Boulogne-Billancourt

    Le metteur en scène de Diva ou de La Lune dans le caniveau, cinéaste, plasticien, poète, s'expose jusqu'au 29 septembre au musée des Années Trente de Boulogne-Billancourt. Anthologie de films , de tableaux, de décors, une balade attrayante à faire dans son univers, en ces mois d'été.,

    Lire la suite

  • Catégories : Balades, Voyage

    Amazone, le tumultueux roman d'une Andine

    Amazone, le tumultueux roman d'une Andine

    EN IMAGES - Cet été, notre série d'évasion vous emmène à la découverte des sources des grands fleuves. Après le Danube et le Nil, voici l'Amazone dont l'origine, longtemps controversée, a été localisée en 2002 dans le sud du Pérou, au mont Mismi. Un lieu préservé et encore peu connu, y compris des Péruviens

    Lire la suite

  • Catégories : Balades, Des bibliothèques, Des librairies

    A Maastricht, autel trois étoiles

    22 août 2012 à 19:07

    Série [Les plus belles Librairies d’Europe 4/6] . De la vénérable institution au concept store, balade parmi les rayonnages singuliers. Aujourd’hui, la Selexyz Dominicanen.

    Par SABINE CESSOU

    L’une des plus belles librairies d’Europe, la Selexyz Dominicanen, est abritée depuis 2006 par une ancienne église dominicaine à Maastricht, aux Pays-Bas. Ses rayons s’élèvent jusqu’aux voûtes de ce monument construit au XIIIe siècle. Dès qu’on entre chez Selexyz Dominicanen, on lève les yeux et on baisse la voix, comme si l’ancienne église était toujours un lieu de culte. Or, voilà deux bons siècles que pas une messe n’a été dite dans cet édifice construit en 1296. Désaffecté depuis l’annexion française de la Hollande sous Bonaparte, en 1796, cet endroit majestueux a tour à tour servi d’étable, d’entrepôt, de garage à vélos, de galerie et de discothèque.

    Lire la suite

  • Catégories : Balades, Blog, Voyage

    Retour d'un voyage il y a peu

    de 6 jours de Saint-Etienne(Loire, 42, Rhône-Alpes où nous habitons pour la 2e fois , à 60 kms environ au sud de Lyon, à 10h après que l'infirmier m'ait permis de partir) et Lavelanet (Ariège, 09, Midi-Pyrénées, où nous avons avons vécu il y a 10 ans environ pendant 3 ans et où j'ai retrouvé ma 3e grand-mère à une centaine de kms de l'Espagne) en passant par la Lozère(3e séjour, halte de 2 jours), l'Aveyron, le Tarn, l'Ariège, la Haute-Garonne, le Cantal et la Haute-Loire

    Photos quand il y aura du temps entre les vacances de mon cher retraité actif(dont je veux profiter), la visite de l'infirmier vendredi pour m'enlever les fils, les douleurs aux deux mains, les grasse mat, les siestes, les lectures en retard, les rangements, les projets de livre, les films au ciné art et essai, les courses, les balades dans le coin, les réflexions sur l'avenir, le soleil, les apéro, 19 mois sans fumer , la piscine que je pourrais bientôt reprendre, les abdos, etc.

  • Catégories : Balades, Livre

    Cent chemins de Daudet en Provence

    medium_baudet.jpgLe problème, avec un livre comme celui-là, c’est que l’on peut rester à contempler les photos et les textes, quitte à s’en satisfaire et à ne pas faire l’effort de se balader, en vrai, sur les pas de Daudet en Provence. Mais c’est aussi comme un beau livre de recettes : se contentera t-on de les déguster des yeux ?

    Lire la suite