Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marceau Sophie - Page 2

  • Catégories : Marceau Sophie

    La Boum - Danièle Thompson : ''C'est l'histoire de ma propre fille, Caroline''

    La Boum - Danièle Thompson : ''C'est l'histoire de ma propre fille, Caroline''

    La Bûche, Le code a changé... La scénariste et réalisatrice Danièle Thompson a été nourrie de cinéma par son père Gérard Oury, mais elle a aussi écrit ses propres histoires et eu ses propres succès. La Boum en fait partie, et cette comédie culte, dont elle a signé avec feu Claude Pinoteau le scénario, a marqué à jamais son parcours. Pour la revue France dimanche, elle revient sur ce long métrage et sa collaboration avec le réalisateur disparu le 5 octobre.

    Lire la suite

  • Catégories : Marceau Sophie

    Claude Pinoteau : le réalisateur de La Boum est mort

    Affiche Claude Pinoteau : le réalisateur de La Boum est mortle 6/10/2012

    Mort du réalisateur de La Boum. Outre Sophie Marceau, il avait révélé Isabelle Adjani dans La Gifle.

    Assistant-réalisateur dès la fin des années 40, notamment pour son frère, Jack Pinoteau (Le Triporteur), Cocteau (Orphée), Max Ophüls (Lola Montès), Lellouch (le Voyou) et surtout Henri Verneuil avec lequel il travailla sur 6 films dont Mélodie en sous-sol, Claude Pinoteau dut attendre 1972 pour devenir son propre chef en réalisant Le Silencieux, un film d’espionnage co-écrit par Jean-Loup Dabadie avec son acteur fétiche, Lino Ventura, qu’il retrouve en 1974 pour La Gifle, une comédie où il révèle Isabelle Adjani, avec également Annie Girardot et Francis Perrin, en 1979 dans L’homme en colère et La septième cible. Un carton au box-office. Il dirige également Yves Montand et Claude Brasseur dans une autre comédie, Le Grand escogriffe.
    Il connaît son plus gros succès personnel avec le diptyque adolescent La Boum 1&2 au début des années 80. C’est un phénomène de société qui permet à la débutante Sophie Marceau de devenir une star du jour au lendemain. Il retrouva la jeune femme en 1989 dans un film au concept semblable, L’étudiante, avec également Vincent Vindon. Le public est moins présent.

    Lire la suite

  • Catégories : Marceau Sophie

    Je viens de finir"Menteuse" de Sophie Marceau

    Photo de l'objetJe suis une sacrée menteuse. Je mens à la perfection. Régulièrement, plusieurs fois par jour, avec ou sans préméditation, spontanément ou effrontément, l'oeil clair et rond, je mens. Je fuis mes démons, je leur tourne le dos. Je me glisse et je m'échappe. Pourtant je me transforme dès que la vie me saisit, et seule la vérité apparaît. Je n'aime pas parler de moi. C'est mon ...

    http://fiches.lexpress.fr/livre/menteuse_452647

    Je précise que cette article n'est pas de moi mais que je suis auteure et que vous pouvez commander mes livres en cliquant sur les 11 bannières de ce blog

  • Catégories : Marceau Sophie

    Signature de Sophie Marceau sur "Une histoire d'âme"

    signature une histoire d'âme.jpgJ'ai vu Sophie Marceau dans une pièceci-dessus sur mon blog) de théâtre, j'étais au premier rang et je l'ai vue de très près

     

    puis (grâce à une personne qui a l'habitude de le faire, moi, je ne l'avais fait, jamais osé même pour Etienne Daho que j'ai vu 2 fois) je l'ai attendue à l'entrée des artistes

     

    Moi(comme d'autres), elle m' a signé un autographe(ci-dessus), accepté de poser avec moi (ci-dessus; et d'autres)

     

    Je lui ai dit que je l'admirais depuis 25 ans et elle m'a remercié

     

    Très sympa, simple, belle, moins ronde que  l'on croit

     

    bon dimanche

     

  • Catégories : A voir, Marceau Sophie

    "Parlez-moi d'amour"

    216254_139530752786292_100001881054048_261797_1662057_n.jpgJustine et Richard ont trois enfants et quinze ans de vie commune. Tous les deux vont se séparer. Richard vit déjà dans un autre appartement et vient d'accepter un travail à l'étranger.
    Un retour vers le passé et les souvenirs d'enfance de Justine : le père qui fiche le camp, la première déception amoureuse et la rencontre avec Richard.
    C'est bientôt Noël et ils ne se sont pas revus. Justine et les enfants vivent toujours dans le même quartier, dans le même immeuble où Richard passe ce soir-là. Une année s'est écoulée.

    Lire la suite

  • Catégories : Marceau Sophie

    Sophie Marceau

    Sophie Marceau
    Durée : 52'
    Auteur / réalisateur : Laure Duthilleul
    Production : France Télévisions/Stromboli Films
    Année : 2010
     
    pas de VOD
     
    Accéder au Wiki

    Sophie Marceau a vu sa vie basculer avec son rôle dans La Boum, à l’âge de 13 ans. Aujourd’hui, star internationale et réalisatrice, elle raconte son métier, ses passions, ses choix, sa vie devant la caméra de l’actrice et réalisatrice Laure Duthilleul.

    Interview de Sophie Marceau

    (A propos du casting de La Boum) "J’y suis allée avec mon père, parce que j’avais 12 ans, j’étais une enfant. C’était à Neuilly et l’on arrivait de Gentilly. Il y avait plein de monde, des parents avec leurs enfants dans des beaux bureaux. Mon père m’a dit : ’Allez, on rentre, tu ne passeras jamais !’.

    "J’ai rencontré Andrzej Zulawski à Nice, alors que je tournais Joyeuses Pâques. Il est venu me parler de L’Amour braque, c’était le premier film de la série, et par la suite, nous en avons fait quatre. Nous avons vécu près de dix-huit ans ensemble. Sur les quatre films, nous avions à chaque fois une relation réalisateur-actrice différente, et cette relation demande une certaine intimité.

    "C’est très dur d’être connue, on est tout de suite en représentation, on a toujours l’impression d’être jugée, détaillée. On doit tout de suite être quelqu’un, on ne peut pas juste être.

    "Pour moi, l’expression passe beaucoup plus facilement par le corps que par les mots. J’aime bouger, j’ai besoin d’être dans l’espace (...) J’aurais envie d’être Spiderman ou Catwoman, c’est-à-dire d’englober cet espace, de vivre, de bouger dedans, de prendre et d’embrasser les choses.

    "Au cinéma, le plateau et les caméras permettent d’aller dans des sphères où l’on n’irait pas dans la vie. Moi, j’étais très introvertie dans la vie, alors que devant les caméras, non.

    (A propos de Parlez-moi d’amour, son premier film comme réalisatrice) "Je l’ai écrit très vite, tout a été très vite parce que j’avais ça en moi. En une année, on l’avait bouclé, contrairement à mon deuxième film, où tout a été très long. Je pense que la mise en scène est encore plus une exposition que le métier d’acteur.

    (A propos de ses enfants) "Je joue à fond la carte maman. Je ne leur montre pas mes films. Ce n’est que très récemment que mon fils a vu deux de mes films. Je ne les sors jamais avec moi dans les lieux publics où il y a des photographes. Pour moi, c’est comme si je leur mettais un poids sur le dos. Je veux au contraire me démystifier au maximum. J’adore cette relation parent-enfant, avec tout ce que cela comporte. Je trouve que ça donne une force extraordinaire."


    http://www.france5.fr/empreintes/index-fr.php?page=personnalite&id_article=191

  • Catégories : Marceau Sophie

    J'ai vu vendredi:L'âge de raison

    19457639_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20100602_033039.jpg"Chère moi-même, aujourd'hui j'ai 7 ans et je t'écris cette lettre pour t'aider à te souvenir des promesses que je fais à l'âge de raison et aussi te rappeler ce que je veux devenir..."
    Ainsi commence la lettre que Margaret, femme d’affaires accomplie, reçoit le jour de ses 40 ans.

    Lire la suite

  • Catégories : Marceau Sophie

    Marceau : «Après 40 ans, on se fait davantage face»

    Jean-Christophe Buisson et Laurence Haloche
    06/07/2010 | Mise à jour : 10:48

    Après le triomphal LOL, la comédienne préférée des Français revient sur les écrans cet été dans L'Age de raison, un film bouleversant signé Yann Samuell (en salles le 28 juillet). Elle y interprète une executive woman quadragénaire rattrapée par ses promesses d'enfance. L'occasion idéale pour l'interroger sur une génération dont elle est devenue l'icône incontestable.

    (Richard Melloul/Le Figaro Magazine)
    (Richard Melloul/Le Figaro Magazine)

    Le Figaro Magazine Dans «L'Age de raison», le personnage que vous incarnez reçoit le jour de ses 40 ans une lettre qui l'interroge sur ce qu'elle a fait de sa vie. Vous-même, avez-vous dressé le bilan de la quarantaine ?

    Lire la suite

  • Catégories : J'ai vu, Marceau Sophie

    Nous avons vu le 13 juin 2009:Ne te retournes pas

    ne te.jpgJeanne, plongée dans l'écriture d'un premier roman, constate des changements mystérieux autour d'elle et voit son corps se transformer... Son entourage ne semble pas s'en apercevoir.
    Troublée, elle découvre chez sa mère une photographie qui la met sur la trace d'une femme, en Italie. Jeanne, désormais transformée, y trouvera la clef d'un étrange passé...

    Lire la suite

  • Catégories : Marceau Sophie

    Nous avons vu hier: LOLL

    Sophie Marceau, confessions d'une femme libre

    marceau.jpgFigure libre, elle mène sa carrière avec le même naturel depuis ses débuts : Sophie Marceau est une star à part qui n’a jamais triché. Dans LOL (1), comédie générationnelle, elle joue une mère dépassée. L’occasion de quelques confessions intimes : l’amour, le mariage, les enfants, les petites certitudes et les grands doutes.


    Paru le 28.01.2009, par Richard Gianorio

    Lire la suite

  • Catégories : Marceau Sophie

    Nous avons vu le samedi 17 janvier 2009: De l'autre côté du lit

    Vous ai-je dit que j'aimais Sophie Marceau depuis ses débuts dans "La boum"; j'ai suivi sa carrière, c'est ma grande soeur.

    A chaqque fois que je peux voir ses films, je le fait.

    Celui-là est drôle, un peu caricatural comme beaucoup de comédies mais c'est un film qui  fait du bien au moral...de l'autre côté.jpg

    Pour voir d'autres notes sur Sophie Marceau:

    http://www.lauravanel-coytte.com/search/sophie%20marceau

    Pour en savoir plus sur le film, cf. ci-dessous.

    Lire la suite