Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Catégories : Baudelaire Charles

    Charles Baudelaire meurt le 31 août... 1867 ...

    Charles Baudelaire meurt le 31 août 1867 ...

    Charles Baudelaire naît à Paris le 9 avril 1821, perd son père à l'âge de six ans et après des études secondaires à Lyon, puis au lycée Louis le Grand à Paris, mène une vie marginale et de bohème dans le Quartier latin...
    En 1841, sous la pression de sa famille, il embarque pour les côtes d'Afrique et de l'Orient. Il séjourne à l'île Bourbon, appelée aujourd'hui île de la Réunion et, en rentrant à Paris en 1842, écrit ses premiers textes. C'est alors qu'il s'éprend de l'actrice Jeanne Duval, qu'il a rencontré au théâtre de la Porte Saint-Antoine. Baudelaire est maintenant majeur et il reçoit l'héritage paternel de 75 000 francs, ce qui serait équivalent à plusieurs millions d'aujourd'hui. Il entame une vie dorée de bohème riche et il use et abuse de l'opium et du haschich (Les paradis artificiels).
    En 1844, sa famille s'indigne de sa vie de débauche. Baudelaire devient alors journaliste, critique d'art et critique littéraire.
    En 1857, l'année de publication des “Fleurs du Mal”, Baudelaire est attaqué en justice pour “immoralité” et il est condamné. Plusieurs poèmes sont retirés du recueil et Beaudelaire doit payer une amende. Très affecté par cet échec il sombre dans la misère et dans la maladie. Le poids des dettes s'ajoutant aux souffrances morales, Baudelaire est frappé en 1866 d'un malaise qui le rendra paralysé et aphasique. Il meurt le 31 août 1867, dans les bras de sa mère, à l'âge de quarante-six ans et est inhumé le 2 septembre au cimetière Montparnasse.
    Ce poète maudit est aussi le traducteur des oeuvres d'Edgar Allan Poe, “Les histoires extraordinaires”, “Les nouvelles histoires extraordinaires” et “Les aventures d'Arthur Gordon Pym”.
    A lire absolument !!!

    http://gegedu74.pointblog.fr/Charles-Baudelaire-meurt-le-31-aout-1867-.html

  • Catégories : Mes poèmes

    La guerre

    Proposition 47 d'Ecriture ludique

    Titres de recueil et titres de poèmes d'Emile Verhaeren (Sur une idée d'Isa)

    Exercice sur le même principe que celui des titres de chansosn d'Hubert-Félix Thiefaine et celui des chansons d'Indochine.

    Sur cette liste de 20 titres je vous propose d'en utiliser au moins15.


    - les ailes rouges de la guerre
    - la multiple splendeur
    - les blés mouvants
    - Toute la Flandre
    - Les heures d'après midi
    - Les visages de la vie
    - Les villes tentaculaires
    - Les soirs
    - Les flammes hautes
    - Les bords de route
    - les moines
    - Les vignes de ma muraille
    - Les campagnes hallucinées
    - Les débacles
    - Les douze mois
    - Les flambeaux noirs
    - Les villages illusoires
    - Les apparus dans mes chemins
    - Les forces tumultueuses
    - Les heures claires

    http://www.ecritureludique.net/article-21690580-6.html#anchorComment

    MON POEME CI-DESSOUS

    Lire la suite

    Lien permanent