Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : La poésie

Terre à ciel

il fait soleil dehors

mais on est dedans

retour tou jo urs au même point

quoiqu’on fasse dise ou tente

tou jo urs on revient à ça

cette chose-là

en tas d’espoirs rouillés sur le dos

notre Nord intérieur

celui que désigne toutes les aiguilles

quoiqu’on fasse

il fait soleil dehors

mais on reste à l’intérieur

(Jasmine Viguier)

*

lorsque nous entrons dans la chambre

mon premier geste est de tirer les rideaux

dans la pénombre je prends ton visage entre mes mains

et je retrouve le goût de ta bouche

plus tard blottie contre toi

je pense aux heures d’après

quand tu seras parti

revenu à ta vie

et qu’allongée seule entre les draps

je chercherai le sommeil et l’odeur de ton corps

(Cécile Glasman)

*

on appuie le dos contre la barrière en

bois craque un peu

on regarde autour de soi

mais on ne sait pas ce qu’on

regarde

on reste pétrifié

(sous le soleil)

il y a d’autres maisons d’autres

corps des arbres

(nus)

l’odeur de la neige

presque rien

on ne se sent plus

autant en vie


 

(Sophie G. Lucas)

*

  idiots charlots des manque une case fous

laissés pour compte

  cinglés bar jo s tapés sonnés piqués

timbrés toc-toc maboul dingo

s’a jo utent :

  démence aliénation malades mentaux

égarement

  siphonnés déraisonnés incapables

détraqués

  assommés complètement cachetons

décharges camisoles machins trucs

  les abrutir encore

  fêlés éperdus transportés étourdis

marteaux sans raison déboussolés

  mais ça oui ils le sont

  sans famille sans rien ni personne ni visite

ni Noël ni même

  une pièce une lettre un coup de fil une

poignée de main un bonbon un baiser

  fous sont fous idiots du village mon

village et même un peu plus

  mon cœur mes yeux premiers gestes

gazouillis pas sourires mots fous

(Cécile Guivarch)

Les commentaires sont fermés.