Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Moments de bonheur" publié dans "Poésie en Stéphanie" 2015 du Cercle des Lettres et des Arts de St-Etienne)

 

Ces derniers temps, Cannelle se couche souvent en espérant ne jamais se réveiller. Elle aimerait déjà tellement  dormir un plus long moment sans être réveillée par la douleur et ne plus pouvoir se rendormir à cause de la douleur. Un répit qui s'éterniserait comme les heures de douleur semblent s'étirer, parallèlement au bonheur même. Car Cannelle aime la vie et ses bonheurs: son mari d'abord qui l'aime même en dépit des plaintes qu'elle ne parvient pas toujours à retenir, de la fatigue qui l'accable et mine tous les instants, rendant parfois tout insupportable jusqu'à elle même. Quand le matin, elle retrouve son corps, sa chaleur , elle se dit que la vie est belle surtout. Elle aime aussi ouvrir les volets sur le paysage  qu'elle a choisi après tant de changements qui l'ont enrichie mais l'ont fait aspirer à un peu de stabilité. Elle le trouve si beau qu'elle voit aussi de la colline où elle habite en remontant ou en descendant de chez elle.  Il y a aussi les livres dont elle ne peut se passer et qui rendent aussi la vie plus intense, plus ouverte a t-elle toujours pensé en voyant s'ennuyer ceux qui ne peuvent et/ou ne veulent lire.

24 AOUT 2015

 

Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 14 livres en vente par les bannières sur ce blog

 

Semaine du 24 août au 30 août 2015 - Moments de bonheur

 
Les Impromptus se remettent doucement de leur longue sieste estivale, avec cette phrase de Stendhal : « Je ne veux désormais collectionner que les moments de bonheur »

Tout comme lui, ou bien comme Philippe Delerm dans son livre "La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules", donnez-nous l'idée de votre collection de petits bonheurs, ou bien relatez-nous un bonheur qui vous est particulièrement cher (réel ou imaginaire bien entendu).

En prose ou en vers, vous pouvez nous envoyer votre texte à l'adresse habituelle impromptuslitteraires[at]gmail.com avant dimanche 30 août minuit.
 

http://impromptuslitteraires.blogspot.fr/

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.