Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Catégories : CDI Collège Saint-Joseph à Saint-Bonnet le Château

    Le grand voyage

    16.jpg

    Date de sortie cinéma : 24 novembre 2004
    Film déjà disponible en DVD depuis le : 18 septembre 2008

     

    End first block

    Réalisé par Ismael Ferroukhi
    Avec Nicolas Cazalé, Mohamed Majd, Jacky Nercessian, plus

     

    end paragraph for second block

    Long-métrage français , marocain . Genre : Drame
    Durée : 01h48min Année de production : 2004
    Distributeur : Pyramide Distribution
     

    end paragraph for third block

    Synopsis : A quelques semaines du Bac, Réda, un lycéen d'une vingtaine d'années qui vit en Provence, est contraint de conduire son père en voiture jusqu'à La Mecque.

    Lire la suite

  • Catégories : Des expositions

    Une exposition à Londres explore les paradis artificiels

    LONDRES — Quoi de commun entre Baudelaire, Henri Michaux, Freud et les indiens du Vénézuela? Tous ont pris des drogues, pour le plaisir ou l'expérimentation, tant leur usage fait partie de la culture humaine, rappelle une exposition de la Wellcome Collection à Londres.

    Pas de jugement moral dans ce parcours à travers les usages et les substances, mais une grande curiosité pour toutes les drogues, sans tabou. Le terme n'englobe-t-il pas aussi bien le cannnabis, l'opium, les feuille de coca et les champignons hallucinogènes que nos drogues habituelles, café, thé, alcool ...

    Dans une expérience étonnante conduite par la Nasa sur des araignées pour tenter d'évaluer l'impact de diverses substances, on constate curieusement que la toile d'araignée la plus perturbée a été faite sous caféine et non sous cannabis.

    De très nombreux dessins, textes et oeuvres d'art réalisés sous l'empire de drogues montrent que de tout temps, l'homme a tenté de communiquer son expérience. Henri Michaux et ses "dessins mescaliniens" aux formes alambiquées, Charcot dessinant sous l'influence du hachish ou Baudelaire décrivant ses expériences dans "Les paradis artificiels" témoignent de ces tentatives. Ce dernier constatait d'ailleurs que si le hachish et l'opium aiguisaient les sens, ils plongeaient aussi dans une léthargie peu propice à la production poétique...

    Sans concession, l'exposition montre aussi bien les dégats de l'opium ou de la morphine chez les drogués que les rituels indiens festifs.

    Si dans telle culture, la drogue prise collectivement est parfaitement tolérée, telle autre la considère comme un problème de santé publique.

    Même si ce ne fut pas toujours le cas: des publicités rappellent qu'au début du 20e siècle, on soignait la toux des enfants au sirop à l'héroine, et l'asthme avec des "cigarettes indiennes" au cannabis.

    "Ce n'est que dans les années 1920 qu'on a commencé à limiter l'usage de ces médicaments et en 1951 qu'ils ont été interdits", indique Caroline Fisher, conservatrice. "C'est stupéfiant de penser que nos parents pouvaient acheter tout celà librement en pharmacie".

    Exposition "High Society", Wellcome Collection, 11 novembre-27 février, accès libre.

  • Catégories : Daho Etienne

    Je l'ai depuis mercredi soir:Etienne Daho et Jeanne Moreau!!!! (et c'est extra... mais à ne pas mettre en toutes les oreilles)

    etienne_daho_le_condamne_a_mort.jpgLe 26 octobre 2010 devrait sortir le nouvel opus d'Etienne Daho, "Le condamné à mort", enregistré avec la comédienne Jeanne Moreau. Ensemble, les deux artistes pourraient monter sur la scène de l’Odéon pour un spectacle.

    Ce projet n’est pas une véritable surprise puisqu’il est "en boîte" depuis quelques mois. De plus, Etienne Daho en chante déjà un extrait sur scène, il s'agit de la chanson "Sur mon cou".

    Ce nouvel opus d'Etienne Daho est en réalité une adaptation d’un long poème de Jean Genêt écrit en 1942. Le chanteur a voulu rendre hommage à l’homme de lettres qui a composé ce texte alors qu’il était en détention à Fresnes pour vol.

    Lire la suite

  • Catégories : Mes poèmes

    Lumières magiques d'un matin

    Premières lumières rouille

    D'un matin d'automne

    Lumières magiques d'un matin

    Infinies et intemporelles

    2 novembre 2010

    Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 11 livres en vente sur ce blog.

    Photos perso du 21 octobre 2010 à Saint-Bonnet le Château (Loire)

    100_0074.JPG100_0075.JPG

  • Catégories : CDI Collège Saint-Joseph à Saint-Bonnet le Château

    Lewis Caroll, "Alice au pays des merveilles"

    Assise dans l'herbe, Alice voit passer un lapin blanc qui regarde sa montre et jure qu'il est en retard. Elle le suit dans son terrier et tombe dans un monde extraordinaire où elle rapetisse, grandit, fait la course avec des animaux, discute avec un chat qui disparaît à volonté, prend le thé avec des gens bizarres, joue au croquet avec les personnages d'un jeu de cartes qui lui feront quelques ennuis.

    http://www.evene.fr/livres/livre/lewis-carroll-alice-au-pays-des-merveilles-40591.php

  • Catégories : CDI Collège Saint-Joseph à Saint-Bonnet le Château

    "La Nuit du Renard "de Mary Higgins Clark

    Un de ces livres à suspense qu'il n'est pas question de poser avant d'être arrivé à la dernière page ! On serait même tenté, parfois, de regarder comment il finit pour pouvoir supporter la palpitante angoisse de tous ses rebondissements. Cependant l'on suit pas à pas, dans leurs cheminements périlleux ou inquiétants, des personnages attachants auxquels on croit de la façon la plus absolue. Le rythme et la tension de ce roman sont véritablement hallucinants.
    MarY Higgins Clark crée un extraordinaire climat de terreur. Et le dénouement, saisissant, fait passer des frissons dans le dos.

    http://www.decitre.fr/livres/La-Nuit-du-Renard.aspx/9782253025481

  • Catégories : CDI Collège Saint-Joseph à Saint-Bonnet le Château

    La reine Victoria et son règne

    Le 20 juin 1837,Victoria (18 ans) succède à son oncle Guillaume IV sur le trône du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande.

    Une monarchie discréditée

    Victoria à l'époque de son avènement Quand cette jeune reine de 18 ans entame son règne, la dynastie des Hanovre (plus tard Windsor) semble discréditée par la longue folie du roi George III et les frasquesde ses deux fils et successeurs, George IV et Guillaume IV, ce dernier affichant pas moins de dix enfants illégitimes.

    Lire la suite

  • Lewis Caroll

    Lewis Carroll, de son vrai nom Charles Lutwidge Dodgson, naquit en 1832, à Daresbury, petite bourgade proche de Manchester. Son père était prêtre de l'église anglicane. Charles était le troisième enfant d'une très nombreuse famille. La majeure partie de son enfance s'écoula à Daresbury, puis à Croft, dans le Yorkshire, à partir de 1843

    Lire la suite

  • Catégories : Mes poèmes

    Léone

    Léone a toujours peur qu’on l’abandonne

    Et pour que ça n’arrive pas, s’abonne

    A une flopée de forums où elle affectionne

    Raconter ses états d’âme à toutes les personnes

    Qui s’hasardent à parler à cette bougonne .

    Rien ne va jamais pour Léone

    Et elle ne rencontre que des lionnes

    Qui pêchent, amorcent et hameçonnent

    Tous les proies se risquant dans leur zone .

    Pauvre Léone !

     

    Pour le prénom du mercredi chez Jill Bill:

     

    http://jill-bill.over-blog.com/article-prenom-n-1-de-la-cour-de-recre-de-jb-57284631.html

     

     Pour lire d'autres textes de moi, cf mes 11 livres en vente sur ce blog

     Et n'oubliez pas d'aller voir mes pages en haut  à droite de ce blog

     

  • Catégories : Des femmes comme je les aime

    Mobilisation pour racheter la maison de Colette

    ar Claire Bommelaer
    08/11/2010 | Mise à jour : 11:06 Réagir

    La maison de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye, dans l'Yonne. Plus qu'une habitation, elle fut une source d'inspiration pour l'écrivain.
    La maison de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye, dans l'Yonne. Plus qu'une habitation, elle fut une source d'inspiration pour l'écrivain. Crédits photo : JEFF PACHOUD/AFP

    La demeure natale de l'écrivain est à vendre. Une soirée est organisée mardi soir au Théâtre du Châtelet, à Paris. 

    Ah! ma vieille maison, il y a longtemps que je ne l'ai revue. C'était une bonne maison, simple… Figurez-vous qu'on vient seulement ces années-ci d'être forcé de déraciner ce qui restait du noyer de mon enfance. J'aurais voulu conserver ce décor.»

    Ainsi parlait Colette, soixante-deux ans après avoir quitté sa maison natale de Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne). Plus qu'une habitation, elle fut une source d'inspiration pour l'écrivain. «C'est un personnage clé de ses romans»,raconte Frédéric Maget, président de la Société des amis de Colette. Vaste, un peu «revêche», selon l'expression de l'auteur, la demeure est aujourd'hui en danger.

    En 2007, après être passée de main en main par le biais d'héritages, elle fut mise en vente. «Le prix affiché était de 300.000 euros. Nous avons essayé de la faire racheter par le conseil général de l'Yonne et par la commune, afin qu'elle puisse ouvrir au public», dit Frédéric Maget. Mais les charges, notamment celles liées à l'entretien, apparurent trop lourdes à la Mairie de Saint-Sauveur, qui possède déjà un musée lié à l'auteur. Depuis, la maison sèche sur pied, en indivision, tandis que ses propriétaires ne parviennent pas à s'entendre. «Un juge a été saisi et nous craignons que la maison ne soit mise aux enchères», dit Frédéric Maget.

     

    Dix-huit artistes mobilisés 

     

    Avec Foulques de Jouvenel, ayant droit de Colette, l'association crée un fonds de dotation, afin de pouvoir racheter Saint-Sauveur. Mardi soir, le public est convié à une soirée de fundraising avec l'objectif de recueillir 180.000 euros.

    En trois mois, dix-huit artistes ont donné leur accord pour participer, à titre gracieux, à un spectacle fait de lectures, de saynètes, de chansons et de films d'archives. Le metteur en scène Robert Carsen s'est prêté au jeu de ce spectacle hors norme. «C'est aussi grâce à lui que je suis là», s'amuse Judith Magre, qui lira une lettre de Sido à Colette, demain soir. Avec elle, des personnalités comme Danièle Delorme, Guillaume Gallienne, Juliette, Micheline Presle, Arielle Dombasle, Mathieu Amalric ou encore Carole Bouquet - pour qui Colette «est une passion» - seront tour à tour sur scène. «Nous n'avons pas voulu d'un show statique, composé de seules lectures. Ce qu'il faut, c'est arriver à transmettre la vitalité de Colette», explique encore Frédéric Maget.

    Symbole de la femme libre, Colette fut écrivain, journaliste, mère, artiste de music-hall, femme mariée, vivant pourtant une relation avec une femme, et revendiquait son indépendance. Demain soir, tous rendront hommage à celle qui disait: «Je veux faire ce que je veux.»

    «Colette en scène», le 9 novembre, au Théâtre du Châtelet (Paris), à 20h30. Places: 15,40 ou 60 €.

     

  • Catégories : CDI Collège Saint-Joseph à Saint-Bonnet le Château

    Jane Eyre

    Orpheline, Jane Eyre est recueillie par sa tante, qui la traite durement depuis la mort de son mari, et vit avec ses cousins, qui ne sont pas tendres avec elle. Pour préserver leur tranquillité et pour tenter de corriger les 'vices' de l'enfant, la petite est envoyée dans une pension pour jeunes filles pauvres, Lockwood, où elle va grandir, étudier mais aussi connaître les misères d'un établissement fonctionnant grâce à la charité. Alors qu'elle a dix-huit ans, elle part pour le manoir de Thornfield et devient la gouvernante de la pupille du propriétaire, Edward Rochester. Au fil des jours, cet homme bourru va être séduit par le caractère et le naturel de Jane : c'est le début d'une grande histoire d'amour qui devra surmonter de nombreux obstacles pour être vécue.

    http://www.evene.fr/livres/livre/charlotte-bronte-jane-eyre-6991.php

  • Catégories : Des librairies

    Librairie CHAMONAL

    Logo.gifUn livre ancien se distingue non seulement par le contenu et l'ancienneté de l'ouvrage, mais aussi par la reliure, le papier, le tirage, la provenance, l'état de conservation.
    Ces critères sont déterminants et méritent d'être appréciés directement par le bibliophile : il faut voir, toucher, comparer...

    Tout livre ancien doit être complet et en bon état, et donc collationné avec soin et scrupuleusement décrit.
    Notre maison offre une garantie totale, fruit d'une expérience centenaire : tous les livres que nous proposons sont complets, vérifiés sur les meilleures bibliographies, et leurs éventuels défauts sont toujours signalés.

    La bibliophilie ne s'improvise pas. Mélange de passion et de rigueur, elle est le fruit d'un parcours, d'une éducation et nécessite une longue familiarité avec le livre ancien.

    Le libraire n'est pas seulement un marchand : il est aussi le conseiller indispensable et le guide le plus sûr.
    N'hésitez pas à venir nous consulter sur place ou dans les nombreuses foires auxquelles nous participons.



    Rodolphe Chamonal

    http://www.chamonal.com/FR.asp