Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Catégories : PLAN DE CE BLOG

    Plan de ce blog

    1. Ce que j'écris

    1.1. Mes poèmes

    1.1.1.Mes poèmes selon la période d'écriture

    Mes poèmes d'enfance
    Mes poèmes d'adolescence
    Mes poèmes d'adulte

    1.1.2.Mes poèmes selon leur utilisation

    Mes poèmes commandés
    Mes poèmes exposés
    Mes poèmes primés
    Mes poèmes publiés
    Mes poèmes sur le web
    Mon premier recueil de poèmes en ventes

    1.1.3.Mes poèmes selon le thème/genre

    Mes acrostiches
    Mes poèmes de circonstance
    Mes poèmes d'amour
    A mon mari
    Mes poèmes pour enfants
    Mes poèmes sur l'écriture

    1.2. Mes textes par thème

    1.2.1.Mes textes érotiques Poèmes et prose
    1.2.2.Mes paysages au miroir (Catégorie associée:le paysage)
    1.2.3.Souffrance

    1.3. Mes textes en prose

    1.3.1.Mes textes en prose par utilisation

    Mes textes en prose primés
    Mes textes en prose publiés

    1.3.2.Mes travaux universitaires

    Sur ce blog
    Mon mémoire de maîtrise en vente

    1.3.3.Mon roman de Cannelle (extraits)

    2. Ce(ux) que j'aime

    2.1.Ce que j'aime

    Carpe diem (Catégorie associée:le paysage)
    Culture
    Des anniversaires
    Des bibliothèques
    Des événements
    Des expositions
    Des librairies
    Des lieux
    Des musées
    Des photographies
    Des poèmes
    Des poèmes sur l'espoir
    Des spectacles
    Et in arcadia ego (Catégorie associée:le paysage)
    (Des) film(s) (catégorie par défaut)
    La cuisine
    La langue française
    La littérature
    La mélancolie
    La période du romantisme
    La philosophie
    La poésie
    La presse
    La représentation des bohémiens: art et littérature
    La télévision
    Le cinéma
    Le maroc
    Le patrimoine
    Le paysage
    Le XIX e siècle
    Les couleurs
    Les livres d'amis blogueurs
    Les lumières
    Les polars
    Lille
    Livre (catégorie par défaut)
    Lyon
    L'actualité
    L'Ariège
    L'art et les artistes
    L'érotisme
    L'ésotérisme
    L'histoire
    L'humours
    L'univers celte
    Ma liste de livres à lire
    Musique (catégorie par défaut)
    Paris
    Saint-Etienne
    Science (catégorie par défaut)
    Shopping (catégorie par défaut)
    Sport (catégorie par défaut)
    Voyage (catégorie par défaut)
    Web (catégorie par défaut)
    Blog (catégorie par défaut)

    2.2. Ceux que j'aime

    Albrecht Dürer (Catégorie associée: le paysage)
    Alphonse de Lamartine (Catégorie associée:le paysage)
    Charles Baudelaire (Catégorie associée:le paysage)
    Charles Méryon (Catégorie associée:le paysage)
    Cyril Collard
    Des poètes
    Edvard Munch
    Eugène Delacroix
    Fernando Pessoa
    François Truffaut
    Gérard de Nerval
    Guillaume Apollinaire
    Gustav Klimt
    Hervé Guibert
    Jules Barbey d'Aurevilly
    Kandinsky
    Marc Chagall
    Novalis
    Paul Verlaine
    Philipp Otto Runge
    Pierre Loti
    Rembrandt
    René Char
    René-Guy Cadou
    Rudyard Kipling
    Victor Hugo

    2.3.Celles que j'aime/Des femmes comme que je les aime

    Marceline Desbordes-Valmore
    Virginia Woolf
    Marilyn Monroe
    Kiki de Montparnasse
    Jacqueline de Romilly
    Frida Kahlo
    Bettina Brentano (Catégorie associée: le paysage)
    Anaïs Nin

    Lien permanent
  • Catégories : Le patrimoine

    Au Louvre, un avant-goût de l'Orient

    ÉRIC BIÉTRY-RIVIERRE.
     Publié le 14 septembre 2007
    Actualisé le 14 septembre 2007 : 10h14

    Quelques pistes pour patienter avant l'ouverture des salles des arts de l'islam, au Louvre, en 2010.

    L'OUVERTURE, en 2010, des futures salles des arts de l'islam du Musée du Louvre (01 40 20 50 50) suscite une impatience grandissante. Cour Visconti, le projet signé des architectes Mario Bellini et Rudy Ricciotti permettra d'exposer des collections dont seuls 20 % sont aujourd'hui visibles.
    Dans l'immédiat, pour répondre à l'attente, l'institution prépare deux événements (du 5 octobre 2007 au 7 janvier 2008). On verra de somptueuses peintures de manuscrits et objets d'art de l'Iran safavide (du XVIe au XVIIIe siècle) et les chefs-d'oeuvre islamiques du prince Saddrudin Aga Khan en avant-première de l'ouverture de son musée à Toronto (Canada).
    Mais l'appétit d'Orient est tel qu'il ne s'arrête pas au Louvre. Son musée voisin, celui des Arts décoratifs (01 44 55 57 50), met en valeur le meilleur de sa vaste collection d'arts de l'islam (du 11 octobre 2007 au 13 janvier 2008) : ensembles issus de l'Espagne ommeyade et nasride, du Maghreb, de l'Égypte fatimide et mamlouke, du monde ottoman, de l'Iran médiéval et safavide et de l'Inde moghole...
    Toujours à Paris, le Musée Guimet (01 56 52 53 00) vous portera (du 24 octobre 2007 au 3 mars 2008) sur les berges bouddhistes, hindouistes et musulmanes du golfe du Bengale en une centaine d'oeuvres anciennes appartenant aux collections les plus prestigieuses du Bangladesh. Elles sortent pour la première fois du pays et certaines proviennent de fouilles très récentes. Ailleurs, à Saint-Denis, le Musée d'art et d'histoire évoque (jusqu'au 3 décembre) Marco Polo et le Livre des merveilles (01 42 42 05 10).
    Lien permanent
  • Catégories : L'art

    Arcimboldo, Courbet et Giacometti en majesté

    HERVÉ DE SAINT-HILAIRE.
     Publié le 14 septembre 2007
    Actualisé le 14 septembre 2007 : 10h15

    Ces maîtres célèbres sont plus secrets qu'il n'y paraît. Trois expositions majeures de cette rentrée s'apprêtent à dévoiler quelques facettes inattendues de leur art.

    LA SAISON picturale qui commence s'annonce fastueuse, pleine de surprises et, parmi elles, les plus délectables, c'est-à-dire la découverte d'oeuvres et d'artistes que l'on croyait connaître. Signalons en premier lieu l'exposition proposée à Paris par le Musée du Luxembourg (à partir de demain jusqu'au 13 janvier, 01 42 34 25 95) consacrée au peintre Giuseppe Arcimboldo (1527-1593). Une extraordinaire manifestation où se cristallisent les subtilités inépuisables de ce peintre célébrissime, parfois pour de mauvaises raisons : on connaît, puisqu'ils sont reproduits jusqu'à la nausée, ces portraits anthropomorphes, les fameuses Saisons, par exemple, têtes figurées par des fruits, des plantes et des légumes. On réduit trop souvent Arcimboldo à un grotesque sublime, virtuose, certes, mais confiné dans un vain procédé pour cabinet de curiosités. L'exposition du Luxembourg, riche d'une centaine d'oeuvres, permet de découvrir un artiste saisissant et bien plus considérable : peintre de cour raffiné, dessinateur exceptionnel, sociologue, anatomiste, explorateur de l'âme et des angoisses. Cet ensemble, accroché avec beaucoup d'intelligence et de maîtrise, constitue l'une des expositions que l'amateur de délices visuels, candide ou érudit, ne devrait pas rater.
    Merveilleux paysages
    Voici un autre artiste légendaire dont l'immense notoriété a également occulté l'attention que l'on doit porter à son génie : Gustave Courbet (1819-1877), à qui les galeries nationales du Grand Palais consacrent une exposition de très haute qualité (du 13 octobre au 28 janvier, 01 44 13 17 17). Une présentation foisonnante de l'oeuvre de cet infatigable : 120 toiles, une trentaine d'oeuvres graphiques, 60 photographies permettant d'admirer à loisir les très beaux autoportraits de jeunesse, des toiles-manifestes comme Enterrement à Ornans et L'Atelier du peintre, ainsi qu'une importante section consacrée aux paysages, aux merveilleux paysages. À noter aussi la parution aux Éditions Hazan du troisième titre (après Cézanne et Giacometti) de la collection « Le journal », un Courbet, ouvrage signé Thomas Schlesser.
    Encore un grand nom de l'art abondamment célébré en cette rentrée : Alberto Giacometti (1901-1966). Par le Centre Pompidou d'abord qui propose (du 17 octobre au 11 février, 01 44 78 12 33), sous le titre « L'atelier d'Alberto Giacometti », avec la très précieuse collaboration de la Fondation Alberto et Annette Giacometti, une exposition d'une grande ampleur où seront présentées des oeuvres qui le sont rarement, notamment des plâtres peints ou des fragments de ses trois principaux ateliers de Paris, Stampa et Maloja.
    Une première rétrospective
    Le visiteur aura également une occasion unique d'être saisi par le vertige de la frénésie et de la diversité créatrices de l'artiste, puisqu'ici seront réunies quelque 600 oeuvres dont près de 200 sculptures et plâtres peints, 60 peintures, 170 dessins, 190 photographies et de nombreux documents d'archives. À noter que, parallèlement, la BNF (site Richelieu du 19 octobre au 13 janvier, 01 53 79 59 59) présentera une rareté : l'oeuvre gravé de Giacometti. Très tôt, l'artiste a pratiqué l'estampe, genre qu'il a exploré toute sa vie et dont l'oeuvre, jusqu'à ce jour, n'avait jamais fait l'objet d'une rétrospective.
    Toujours à Paris, le Musée Jacquemart-André se propose de caresser l'oeil du visiteur avec « Fragonard, les plaisirs d'un siècle » (jusqu'au 13 janvier, 01 45 62 11 59). Une centaine d'oeuvres où l'élégance et la suavité conversent volontiers avec la profondeur et la philosophie.
    Signalons plus particulièrement pour les amateurs de dessin une exposition au Musée des beaux-arts de Lyon (du 12 octobre au 14 janvier, 04 72 10 17 40), « Le plaisir au dessin, carte blanche à Jean-Luc Nancy ». Dans cette exposition à la fois pédagogique et rêveuse, Jean-Luc Nancy, philosophe, propose une réflexion sur l'art et la jubilation du dessin, ses techniques, son geste, son désir. Cette invitation à réfléchir sur les joies du tracé, de la ligne, est soutenue et accompagné par un nombre considérable d'oeuvres de maîtres anciens, d'artistes modernes et contemporains.
    Dans la longue liste des manifestations prêtes à nous séduire, signalons enfin l'exposition que le Musée d'Orsay va consacrer aux dessins d'Odilon Redon (1840-1916), le plus singulier des symbolistes français (du 16 octobre au 6 janvier, 01 40 49 48 14). Un ensemble qui devrait être d'une grande richesse, notamment les fusains, cette « poudre fugitive sous la main », comme il la définissait lui-même, dont il reste l'un des maîtres.
  • Catégories : Blog, La littérature

    Libr-critique : blog et actualités des littératures contemporaines

    Une équipe de six rédacteurs pour ce blog collectif consacré à la littérature contemporaine créé "sous l’impulsion de Philippe Boisnard et de Fabrice Thumerel". Comme me l'a expliqué Philippe :

    Libr-critique.com a été fondé il y a pratiquement deux ans. mais le passage à WordPress date d'il y a un an. Depuis j'y travaille quotidiennement au niveau des codes et des fonctions. Tentant de maximiser les potentialités techniques permises par le css entre autres. Les points forts de ce blog, je crois : reportage sur les festivals en temps réel (nous diffusons les reportages dans la journée) + maintenant une émission live qui s'est très bien déroulée dimanche. Dimanche prochain la suite et ceci grâce à Stickam.
    http://www.pointblog.com/past/2007/09/04/librcritique_blog_et_actualites_des_litteratures_contemporaines.htm
  • Catégories : "Carpe diem", Des poèmes

    Pierre de Ronsard(1524-1585),"Nouvelle continuation des Amours" (1556)

    9ff6bc3e7383e2e9837fc41858802b9a.jpg

    Hé que voulez-vous dire ? Êtes-vous si cruelle
    De ne vouloir aimer ? Voyez les passereaux
    Qui démènent l'amour : voyez les colombeaux,
    Regardez le ramier, voyez la tourterelle,

    Voyez deçà delà d'une frétillante aile
    Voleter par le bois les amoureux oiseaux,
    Voyez la jeune vigne embrasser les ormeaux,
    Et toute chose rire en la saison nouvelle :

    Ici, la bergerette en tournant son fuseau
    Dégoise ses amours, et là, le pastoureau
    Répond à sa chanson ; ici toute chose aime,

    Tout parle de l'amour, tout s'en veut enflammer :
    Seulement votre cœur, froid d'une glace extrême,
    Demeure opiniâtre et ne veut point aimer.

     

    Une loi générale : l'élan vital
    L'énergie de la parole amoureuse
    L'expression du reproche

    http://www.site-magister.com/grouptxt.htm