Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Catégories : Des lieux

    Paris,3 e ville la plus attractive du monde.

    medium_PARIS.jpg

    Selon un classement international, Paris se positionne sur le podium des villes les plus attractives, derrière Sydney et Londres.

    Selon la deuxième édition du Anholt City Brands Index, rendue publique mardi 30 janvier, Paris reste dans le trio de tête des villes internationales les plus attractives, arrivant en troisième position derrière Londres (numéro 2) et Sydney (numéro 1).

    Selon ce baromètre, qui mesure la perception en terme d'image de marque de 60 villes internationales, Paris est la ville de prédilection pour un séjour de quelques jours, devant Rome, Londres et New York.
    Londres arrive en tête des villes choisies pour y étudier, devant Paris et New York. Paris se classe sixième en tant que villes d'affaires. 
     
    Paris perd une place

     
    Selon l'Anholt City Brands Index, les points faibles de la capitale française sont l'environnement et la propreté, où elle arrive au 24ème rang et les conditions de vie où elle arrive 55ème.
    Cette enquête annuelle a été effectuée en ligne auprès de 15.255 personnes de 18 à 64 ans dans 20 pays différents.
    La version 2005 portait seulement sur 30 villes et Paris s'était classée en deuxième position, derrière Londres.
    Les critères retenues sont le statut de chaque ville, sa situation géographique et climatique, son potentiel en terme économique ou universitaire, son attractivité, l'accueil de ses habitants et les conditions de vie qu'elle peut offrir.
  • Catégories : La culture

    A votre avis ? ces affirmations sont VRAIES ou sont FAUSSES ?!

    1) Ce sont les pommes et non pas la caféine qui nous réveillent le mieux le matin.

    2) Alfred Hitchcock n'avait pas de nombril.

    3) Un fumeur qui prend un paquet par jour perdra environ 2 dents tous les 10 ans.

    4) On n'est pas malade l'hiver parce qu'il fait froid, on est malade  parce qu'on reste trop à l'intérieur.

    5) Quand on éternue, toutes les fonctions du corps s'arrêtent, même le coeur !

    6) Seulement 7% de la population mondiale est gauchère.

    7) Une personne normale d'environ 50 ans sera restée 5 ans dans des   files d'attente.

    8) La brosse à dents fut inventée en 1498.

    9) Une mouche vit environ un mois.

    10) Tes pieds sont plus grands l'après-midi que le matin.

    11) La plupart d'entre nous a mangé une araignée en dormant.

    12) Les autruches foutent leur tête dans le sol pour trouver de l'eau.

    13) Les seuls animaux qui peuvent voir derrière eux sans se retourner sont le lapin et le perroquet.

    14) S'il n'y avait pas de colorants dans le Coca, il serait vert.

    15) Un dentiste a inventé la chaise électrique.

    16) Les écailles de poisson sont un ingrédient essentiel dans le rouge à lèvres.

    17) Un kilo de citrons contient plus de sucre qu'un kilo de fraises.

    18) 111 111 111 x 111 111 111 = 12 345 678 987 654 321

    19) 80% des animaux sont des insectes.

    20) Si tu mâches du chewing-gum en épluchant des oignons, tu ne pleureras pas.

    21) Les dents de castors poussent continuellement sans jamais s'arrêter.

    22) Un papillon a 12 000 yeux.

    23) Les crocodiles ne savent pas tirer la langue.

    24) Les cochons sont les seuls animaux qui peuvent attraper des coups de soleil.

    25) Aux Etats-Unis, environ 200 000 000 M&Ms sont vendus tous les jours.

    26) Toutes les minutes 40 personnes se retrouvent à l'hôpital pour des morsures de chien.

    27) 40000 américains sont blessés par des toilettes chaque année !

    28) Un utilisateur d'ordinateur cligne 7 fois les yeux en une minute

     

     

     

    Alors ????




    TOUT EST VRAI

     

    Lien permanent
  • Catégories : Les polars

    Batya Gour,"Le meurtre du samedi matin"

    medium_batya_gour.gif
    FOLIO POLICIER 416 pages - 7,70 €
     
    Pour les membres du prestigieux Institut de psychanalyse de Jérusalem, ce samedi restera à jamais le jour où l'indicible s'est produit : le docteur Eva Neidorf, analyste de renommée internationale, profondément aimée de ses collègues, a été retrouvée dans son bureau tuée d'une balle dans la tempe. Ses proches sont abasourdis. Il n'y a pas de mobile. Elle connaissait l'assassin et lui a elle-même ouvert la porte. Michaël Ohayon, confronté aux arcanes de ce milieu viscéralement tenu par la déontologie du secret, saura mettre à nu les raisons d'une telle violence. Il saura poser la question cruciale pour cette profession : que faire lorsque l'on détient sur un patient des informations moralement inacceptables  ? Que faire si l'intégrité physique ou psychologique d'autres personnes est gravement en danger ?
     
    LE MEURTRE DU SAMEDI MATIN. Une enquête du commissaire Michaël Ohayon, trad. de l'hébreu par Jacqueline Carnaud et Laurence Sendrowicz, 416 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Folio policier (No 447) (2007), Gallimard -rom. ISBN 9782070308965.
    Parution : 25-01-2007.

     

    http://www.gallimard.fr/Vient_de_paraitre/accueil.go?cgi=/gallimard-cgi/appliv1/ind_ouvrage?ouvrage=0010056658005634204380000

    Lien permanent
  • Remarques préliminaires sur les poèmes "Usine" et "Usine 1"

    Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ces poèmes (usine et usine 1 1)ne sont nullement une diatribe contre l'usine ou l'industrie en général.

    Ce serait renier l'histoire de ma famille:

    1.Ma grand-mère paternelle a quitté la misère de sa Bretagne natale pour travailler à l'usine en ville et avec son mari (qui a travaillé lui aussi en usine), grâce à ce travail, ils ont pu s'acheter un commerce et ainsi devenir leur propre breton
    2.De l'autre côté aussi, on a travaillé en production industrielle avant de passer au secrétariat et au commerce.
    3.Mon père travaille aussi pour l'industrie mais du côté commercial (directeur avec une grande part de création).
    4.Mon beau-père et mon mari à sa suite du côté technique comme ingénieurs textiles.

    Depuis que je suis avec mon mari, j'ai vu les usines fermer une à une en France, partir en pièces détachées.J'en avais le coeur serré et les larmes aux yeux.
    J'aime voir les machines tourner, comprendre comme elles fonctionnent.
    J'aime visiter les usines, dans quelque domaine que ce soit.

    J'ai moi-même travaillé en usine, à la production ou en visite.
    J'ai souvent pris beaucoup de plaisir à produire (avec l'aide des machines) avec mes mains.
    J'ai eu des chefs au caractère exécrable mais j'ai aussi rencontré des gens adorables.
    Comme dans n'importe quel domaine d'activité, il y a du bon et du mauvais.

    En ce qui concerne ces poèmes, ils ont été écrits sur un coin de table de travail entre deux fournées de pièces automobiles à trier:un travail répétitif, un bruit assourdissant (on portait des boule quies).
    L'humeur du jour aidant, ça m'a donné envie de dire:"Usine , je te déteste" et de m'évader par l'écriture.

    Lien permanent
  • Usine 2

    Usine, je te déteste
    Machine, tu me débectes
    On dit : deviens ce que tu es
    Mais qu’est-ce que je suis ?

    Je répète toujours les mêmes gestes
    Comme les bêtises autrefois
    Je répète toujours les mêmes gestes
    Qu’est devenu mon « Moi » ?

    Je suis comme un automate
    Qui n’aurait plus d’âme
    Plus d’espoir ni de rêves
    Seulement tenir encore

    Tenir en pensant aux bras aimés
    A de l’eau pour nager
    Au soleil pour réchauffer
    A des livres à dévorer.