Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Catégories : La poésie

    La ronde des "Il faut" 2 e jeu chez Enriqueta

    il faut.JPGPeut-être que vous auriez aimé participer à cette ronde mais que vous n'avez pas pu, pour diverses raisons, aussi je vous propose d'écrire avec moi et qui passe par là le poème suivant :

    Il faut bien des tourments
    Pour que viennent les serments
    De tendresse et d'amour
    Et pour oser trouver les mots
    Il faut bien du talent
    (Enriqueta)

    Il faut bien des élans
    Pour que s'avoue l'allant
    Le rêve et la candeur
    Et pour taire les peurs
    Il faut être patient
    (Méli Mélo)

    Il faut bien des efforts
    Pour bâtir contre la mort
    Un amour plus fort
    Qui donne le courage
    De vivre et d'écrire
    (Laura)

    Lire la suite

  • Catégories : Blog

    Je m'absente quelques jours

    J'ai programmé 2 notes (dont un poème) pour demain.

    Vos commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront quà mon retour.

    Mais n'hésitez pas; ça m'encouragera ...dans l'espoir... que mes affaires partent vraiment demain du Maroc et arrivent la semaine prochaine ici.

  • Catégories : Coleridge Samuel Taylor

    Samuel Taylor Coleridge : Christabel (extraits)

    coleridge.jpg"Christabel", bien qu'inspiré par "Lenore" de Bürger (1773), ne semble pas clairement à propos d'un vampire (Lady Geraldine pourrait aussi bien être un fantôme ou un esprit), mais il est apparenté au vampirisme par certains aspects de la Partie I.

    Partie I (extraits)

    La jeune Christabel, fille du baron Leoline, alors qu'elle prie dans les bois, rencontre la fragile Geraldine.
    There she sees a damsel bright,
    Drest in a silken robe of white,
    That shadowy in the moonlight shone :
    The neck that made that white rode wan,
    Her stately neck, and arms were bare;
    Her blue-veined feet unsandal'd were,
    And wildly glittered here and there
    The gems entangled in her hair.

    I guess, 'twas frightful there to see
    A lady so richly clad as she -
    Beautiful exceedingly!

    Lire la suite

  • Catégories : Le cyclisme

    Tour des Flandres

    Roger_de_Vlaeminck.jpgRoger de Vlaeminck

    Le Tour des Flandres est une course cycliste annuelle réservée aux professionnels. Elle a lieu au début d'avril, en Flandre et est depuis des années une des classiques les plus importantes. Elle a commencé en 1913 sur une idée de Karel Van Wijnendaele, fondateur du journal sportif Sportwereld, ce qui a donné l'habitude aux éditeurs et aux journalistes d'organiser des courses. Depuis 1919, le tour, De Ronde van Vlaanderen ou De Ronde, comme on dit en Flandre, a eu lieu chaque année, même pendant la Seconde Guerre mondiale. Les Belges appellent affectueusement « la plus belle ».

    Au commencement, et jusqu'après la guerre, le Tour de Flandre était essentiellement un match entre Belges ; d'ailleurs au début il avait souvent lieu le même jour que Milan-San Remo. Les meilleurs coureurs italiens et français choisissaient généralement cette dernière épreuve, ce qui explique que jusqu'à la guerre la Ronde n'ait connu qu'un seul gagnant non belge.

    Après la Seconde Guerre mondiale, le tour a commencé à devenir une compétition internationale importante. Entre autres parce qu'il a été retenu parmi les épreuves comptant pour le Challenge Desgrange-Colombo, une sorte de palmarès mondial, et il est devenu un des sommets du cyclisme avec Paris-Roubaix s'en distinguant par la présence de nombreux vallons. Depuis 2005 le Tour des Flandres fait partie de l'UCI ProTour.

    Ceux qui l'ont remporté le plus souvent sont les Belges Achiel Buysse, Eric Leman et Johan Museeuw ainsi que l'Italien Fiorenzo Magni (trois victoires pour chacun). Quant au Néerlandais Jan Raas, il a été deux fois premier et deux fois troisième.

    Andrea Tafi disait du Tour des Flandres: "Seulement ceux qui sont au top de leur condition peuvent dire que cette course n'est pas difficile. Pour tous les autres, c'est un chemin de croix"

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_des_Flandres

  • Catégories : Nougaro Claude

    "Un été" de Claude Nougaro

    nougaro01.jpgLa vidéo:

    http://fr.youtube.com/watch?v=6wIs9zm8GPA

    Les paroles:

    Paroles: B.Brighetti adapt fr : Claude Nougaro. Musique: B.Martino   1960
    © MCA Caravelle France

    Un été
    Où je venais d'atteindre mes quatorze ans
    J'avais donné rendez-vous à une enfant
    Une petite Espagnole du quartier
    Un été
    Par la fenêtre ouverte de la villa
    Je guettais l'arrivée de ma Paquita
    Et puis quand à la grille du jardinet
    La cloche a carillonné
    Je me suis soudain jeté à plat ventre
    La joue clouée au plancher de ma chambre
    Tremblant, roulant des yeux épouvantés

     

    Lire la suite

  • Catégories : La poésie

    La ronde des "Il faut" chez Enriqueta

    il faut.JPGhttp://enriqueta.over-blog.com/article-23400816.html

    http://enriqueta.over-blog.com/article-23625042-6.html#anchorComment

    Groupe n°1 : Captainelili, Rayon de soleil, Laura et Scoobydu41.

    Groupe n°2 : Enriqueta, Hélène, Pandora, Phil le Baladin et Fab.

    Groupe n°3 : Cassandrali, Plume, Jakline et Khanouff.

    Groupe n°4 : Arc en Ciel,  Lilounette, ABC, Foxxy1 et Cath.

    A vos plumes! Fin de la ronde le 19 Novembre.

    http://enriqueta.over-blog.com/article-23625141-6.html#anchorComment

    Il faut que tu lises
    Car quoi qu'on en dise
    C'est la meilleure vocalise
    Pour l'esprit d'analyse"
    (Laura)
     
    Il faut que tu remplisses
    Ta feuille avec délice
    De mots, pas de supplice
    Et ça, c'est pas du vice
    (Scooby)

    Lire la suite

  • Catégories : Daho Etienne

    "Jungle pulse" d'Etienne Daho

    daho 2.jpgLe clip:

    http://fr.youtube.com/watch?v=IgfWoee8Rio

    Les paroles:

    Paroles: Etienne Daho. Musique: Etienne Daho   1998  "Best of singles"
    © Virgin France

    Hello, hello, hello
    Immergée dans la nuit de lave
    Etoile filante et nue sans entraves
    Dans le chaos se tord, s'étire et se déhanche
    Luisant dans sa tenue élastique
    Et je tombe, patatras ! dans la vapeur super tropicale
    Je suis celui qui te bois et qui te dévore
    Où tu veux, quand tu veux

    Lire la suite

  • Catégories : Mes poèmes

    Le temps

    Exercice 66 d'Ecriture ludique - "Deux portes" - Titres de chansons (Michel Jonasz) + écriture sur image (Flora)

    Il s'agit d'écrire à partir de l'image suivante (je n'arrive pas à l'insérer pour l'instant)avec la condition supplémentaire d'utiliser les 10 titres suivants, qui correspondent à des chansons de Michel Jonasz :

    A chaque saison qui passe
    C'est ça le blues
    Changez tout
    De l'amour qui s'évapore
    En v'la du slow en v'la
    J'veux pas qu'tu t'en ailles
    25 piges dont 5 au cachot
    La vie sans mort
    Le cabaret tzigane
    Y a rien qui dure toujours


    Que feriez-vous devant ces deux portes ?
    Quelle histoire se trame derrière peut-être ?...
    A vous de le narrer...comme bon vous semble !


    Au plaisir de vous lire sur ces exercices, ou bien les précédents, autant de fois que vous le souhaiterez :-)

    http://www.ecritureludique.net/article-23503790-6.html#anchorComment

    Mon poème ci-dessous:



    Lire la suite

  • Catégories : La représentation des bohémiens:art et littérature

    Picasso et le cirque

    picassoetlecirque.jpgLes liens que Picasso a entretenus avec le monde du cirque ont été très fréquents tout au long de sa carrière. Dans la Barcelone du tournant du XIXe siècle, Picasso va voir les cirques de passage dans la ville, bien qu'il ne reste aucune trace de ce moment dans son œuvre. Plus tard, les cirques ambulants des boulevards de Paris deviendront un lieu de rendez-vous habituel pour le jeune Picasso et ses amis lors de leurs premiers séjours dans cette ville. C'est à la fin de l'année 1904 et en 1905 que le cirque – le Medrano est un point de référence dans sa vie et dans son œuvre – s'érige le thème central de ses compositions de l'époque. L'artiste crée une scène fictive où des acrobates et des équilibristes – qui apparaisent déjà dans la tradition littéraire et picturale du romantisme pour symboliser la solitude et la souffrance humaine – jouent des rôles de la vie quotidienne, expriment leurs problèmes personnels, leur solitude et l'incompréhension à laquelle leurs sentiments sont en butte. Les scènes de famille où les saltimbanques et les arlequins deviennent les véritables protagonistes de cette période sont l'héritage des groupes familiaux qui ont leurs racines dans la période bleue. Ces compositions seront à l'origine d'un grand tableau auquel Picasso pensait depuis longtemps, La Famille de saltimbanques, réalisé en 1905. Comme le Minotaure le sera dans les années 1930, l'Arlequin devient l'alter ego de l'artiste. Ce personnage, qui renvoie aux personnages marginaux de la période bleue, sera le véritable héros de ce que l'on appelait la période rose.

    Lire la suite

  • Catégories : Le cyclisme

    Historique de Paris-Roubaix

    Teel%20car%20vainqueurs_clip_image001_0002.jpgJoseph FISCHER

    ROUBAIX, capitale lainière depuis très longtemps, devint également un centre cycliste à la fin du dix-neuvième siècle.

    Deux hommes d'affaires, Maurice PEREZ et Théophile VIENNE, filateurs de leur état, firent construire à leurs frais un vélodrome au parc Barbieux. De nombreuses réunions s'y déroulaient et ils décidèrent en février 1896 d'organiser en plus, une course en ligne arrivant sur ce vélodrome.

    Paris étant le lieu d'arrivée de grandes compétitions, ils choisirent judicieusement d'inverser le processus en y donnant le départ. Leur vélodrome aurait l'impact supplémentaire d'être lieu d'arrivée.

    C'est Louis MINART, rédacteur en chef du célèbre "PARIS-VELO", secondé par Victor BREYER qui fut chargé de l'organisation. Le programme est copieux : 280 Kms de la Porte de Maillot à la piste roubaisienne en passant par Pontoise, Beauvais, Amiens, Doullens, Arras, Henin-Liétard et Lesquin. La formule est inspirée de Bordeaux-Paris, avec des entraîneurs humains en vélocipèdes, tandems, triplettes et même quadruplettes. Les prix sont importants : 1 000 francs au premier soit plus de cinq fois le salaire mensuel moyen d'un ouvrier.

    19 avril 1896 : 48 internationaux et 6 "lillois" prennent le départ à 5 heures et 5 minutes par un temps superbe. Les principaux favoris s'appellent Maurice GARIN, l'Allemand FISCHER, Paul GUIGNARD et les frères LINTON. A l'arrivée, c'est l'un d'eux qui l'emporte : Joseph FISCHER avec 36 minutes d'avance. Il ne doit pas réaliser qu'il vient d'inaugurer le palmarès d'une des plus prestigieuses épreuves sportives. Pour cette première édition, le succès est complet, des dizaines de milliers de spectateurs sont présents sur le parcours.

     

    Lire la suite

  • Catégories : Livre

    Dans ma lecture du"Roman nègre" de Dan Franck

    roman.jpgp.16:"Vous savez comme sont les artistes,vous qui leur prêtez par fois vos forces.Nous nous trouvons ici alors qu'on nous croit ailleurs,puis ailleurs quand on nous voudrait ici. Nous sommes ubiques.

    -Ubiques?

    -Laissons les mots nous inventer!Jouons avec eux comme ils savent eux-mêmes plaisanter."

  • Catégories : Des lieux

    Ballade du samedi:Annonay

    Valgelas.jpgque j'ai déjà évoqué ici.

    Annonay (en occitan Anonai) est une commune française située dans le département de l'Ardèche et la région Rhône-Alpes. Avec ses 17 522 habitants en 2006, Annonay est la commune la plus peuplée de l'Ardèche.

    Ses habitants sont appelés Annonéens.

    Lire la suite

  • Catégories : La littérature

    Balzac, "Le père Goriot"

    illus_balzac_tome1.jpgLe Père Goriot ; Le Colonel Chabert ; La Messe de l’athée ; L’Interdiction
    Il n'y a pas de voie d'accès plus envoûtante que celle du Père Goriot pour nous conduire au cœur de La Comédie Humaine. Le nombre et la diversité, l'étoffe et la qualité des personnages dont nous faisons la connaissance dans ce roman composent une extraordinaire densité de vie et de destins que chaque lecteur peut suivre, selon l'ordre qu'il désire, dans une vingtaine d'autres romans sans mettre en péril l'autonomie d'aucun.
    Chez Balzac, les personnages reparaissent de roman en roman exactement comme, dans le monde réel, les hommes se déplacent sous l'effet de la mobilité sociale, parcourent l'espace selon le déchaînement de leurs ambitions, la brûlure de leurs désirs, leurs satisfactions ou leurs échecs. Prenant pour objet la connaissance de l'homme social par le genre romanesque, La Comédie Humaine est un gigantesque réseau relationnel — et ce caractère est bien celui de toute société, qu'elle soit réelle ou fictive.

    http://www.lemonde.fr/kiosque/balzac/tome1.html