Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mes textes en prose - Page 4

  • Comme une enfant

    Cannelle avait 23 ans et faisait des études de droit dans une faculté champenoise. Un après-midi, son père-sachant qu’elle n’avait pas cours le lendemain matin-vint la chercher pour l’emmener avec lui voir la mer (du Nord) qu’elle n’avait jamais vu ; il avait un client du côté de Calais. C’était une assez longue route et le soir, son père étant fatigué, ils s’arrêtèrent pour manger et dormir. Ils avaient fait les ¾ de la route. Le lendemain matin, Cannelle n’eut aucun mal à sortir du lit car elle avait faim et était impatiente de voir enfin la mer.

     

    Pour lire la suite et d'autres textes de moi, cf. mes 13 livres en vente par les bannières sur ce blog

  • Catégories : Blog, CE QUE J'ECRIS/CE QUE JE CREE, Mes textes en prose, Voyage

    La liste des 4(clin d'oeil à Jos)

    Les 4 livres de mon enfance

    Les « Bibliothèque rose » :Oui-oui, Jeannot lapin, Le club des cinq etc.
    Les « bibliothèque verte » avec déjà des enquêtes d’Alice et des sœurs Parker de Caroline Quinn
    Les « Voyages extraordinaires » de Jules Verne

    Ca déjà bien plus de 4….
     
     Pour lire la suite et d'autres tetes de moi, cf. mes 13 livres en vente par les bannières sur ce blog

  • Mon 12e livre

    Le livre Istanbul avec toiMa 3e grand-mère ariégeoise(ellle l'a adoré).

    Je suis contente du résultat

    Les photos rendent très bien

    A  commander à cette adresse:

    http://www.thebookedition.com/istanbul-avec-toi-laura-vanel-coytte-p-93982.html

    ou par la bannière à gauche de ce blog

    ou directement

    ainsi que

     Paysages de Cannelle

     Paysages de Lamartine

    Paysages nervaliens

    Paysages amoureux et érotiques

    Paysages

    Paysages à mon mari

    Des paysages de Baudelaire

    Paysages de Kandinsky

    et les 3 autres

  • Catégories : Mes textes en prose

    Le lecteur

    Quoi de plus merveilleux que de voir quelqu’un lire ?

    Quoi de plus merveilleux (à part l’amour harmonieux) que de lire ?

    Le lecteur ne dérange personne sauf les imbéciles qui ne comprennent qu’on puisse se suffire à soi-même dans cette occupation solitaire.

    Le lecteur n’est pas agressif sauf si on s’attaque à son livre, sacré entre tous.

    Le lecteur est calme sauf si on s’avise de le distraire de son livre pour des raisons inférieures.

    Le lecteur est silencieux mais il peut en général s’adapter à des environnements bruyants.

    Le lecteur est mobile car il peut lire partout.

     

    16 décembre 2010

     

    Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 11 livres en vente sur ce blog.

  • Catégories : Mes textes en prose

    Félix

    Félix représente des souvenirs douloureux pour moi. Les plus âgées doivent connaitre « Félix le chat » qui fit les beaux jours de notre enfance

    Les autres doivent connaître les Félix d’une certaine publicité

    Il se trouve que j’avais une chatte (qui ne s’appelait donc pas Félix) qui ressemblait à ce chat

    Une de mes deux grand-mères chéries (toutes deux mortes) me disait penser à ma Candy à chaque fois qu’elle voyait la pub

    J’ai perdu ma grand-mère mais c’était malheureusement dans l’ordre des choses de la vie

    Quant à ma « Félix », on me l’a perdu

    En ces périodes de fête, on souffre plus encore de l’absence des êtres chers

     

    1 er décembre 2010

    Pour le prénom du mercredi chez Jill Bill:

    http://jill-bill.over-blog.com/

     Pour lire d'autres textes de moi, cf mes 11 livres en vente sur ce blog

     

  • Catégories : Mes photos, Mes textes en prose

    Marché de NOEL ce we dans mon quartier

    100_0154.JPGjE ME SUIS OFFERT  de jolies boucles d'oreilles anciennes ainsi que du champagne (de chez moi) pouur les fêtes et de la bière du Forez (ici) brassée dans le nord que j'aime

    Il y avait aussi du vin chaud pour passer entre les flocons et résister aux - 5

    uNE VRAIE Ambiance de NOEL qui me manquait tant lorsque nous étions au Maroc

    100_0155.JPG

  • Catégories : Mes textes en prose

    MON TEXTE INEDIT SUR CE BLOG: Mon jeu préféré

    Mon jeu préféré, c'est la vie...

    On perd, on gagne.

    Quand on gagne, c'est génial bien sûr mais quand on perd- oui je sais ça fait cliché mais j'assume- on apprend beaucoup.

    Quand on s'en prend plein la tronche, on devient savant...

    Comme j'ai beaucoup perdu, imaginez-vous!!!

  • Catégories : Mes textes en prose

    La Galaure le 3 juin 2010

    saint-vallier 3 juin 2010 007.jpgSamedi noir en Drôme-Ardèche le 07/09/2008 00:22

    Jeudi, c'étaient des averses et un ciel zébré d'éclairs; vendredi sec et hier matin , des trombes d'eau qui ont donné au Rhône(qui charriaient des branchages de partout) une couleur chocolat, qui ont grossi la Galaure à Saint-Vallier où j'habite(on a du dégager les branchages qui menaçaient le Pont) et transformé les petits ruisseaux de montagne en torrents ... de boue et de branchages. Ces torrents ont dévasté Ponsas, à 3 km d'ici, Saint-Donat-sur-L'herbasse et tant d'autres lieux dont j'ai parlé ici. L'A7 a été fermé, la nationale 7 (les routes du soleil), la D86(le Doux à Tournon-sur-Rhône a débordé) et de nombreuses départementales ont été fermées.

    0906231208_021599625_preview_jpg[120x-1].JPG

    L'accès de Saint-Vallier (ici à 2,5 km ) en venant de Saint-Barthélémy-de-Vals était impossible, même pour les véhicules de secours. Le DL/Stéphane MARC

    http://www.ledauphine.com/l-acces-de-saint-vallier-@/index.jspz?article=52515

    Voilà l'aspect habituel de la galaure:

  • Catégories : Balades, Mes textes en prose

    La Galaure le 3 juin 2010

    saint-vallier 3 juin 2010 006.jpgBalade du samedi:le long de la Galaure(Drôme) le 10/08/2008 00:51

    la rivière qui passe  notamment à Saint-Vallier et se jette dans le Rhône.

    Expo de Patrice Giorda au château de Hauterives,le pays du (palais) du Facteur Cheval que j'ai déjà visité et dont j'ai parlé ici:

    giorda.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Image:

    http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A0WTf2lau55I6gsB85FuAQx./SIG=125r5bcns/EXP=1218448602/**http%3A//www.galerie-emiliani.com/PAGES/Giorda.html

    Cf. le site officiel de ce peintre:

    http://www.giorda.fr/

    Lire la suite

  • Catégories : Mes textes en prose

    La Galaure le 3 juin 2010

    saint-vallier 3 juin 2010 005.jpgDes nouvelles le 21/05/2008 11:26

    1114464387.jpgHier après-midi nous sommes allés visiter un meublé à Saint-Vallier.

     

    Ci-contre,square des bords du Rhône à défaut d'avoir trouvé une vue plus générale.

    Saint-Vallier est une Commune de 4 318 habitants, d’une superficie de 464 hectares, située au bord du Rhône dans le Nord-Drôme. Elle a pour communes limitrophes : Laveyron, Beausemblant, Saint-Uze, Saint-Barthélémy de Vals, Ponsas, ainsi que les communes de Sarras et Ozon, dans l’Ardèche. La longueur de voirie de la Commune est de 26 289 m.

    Chef-lieu de Canton, Saint-Vallier est un pôle administratif, commercial, industriel, éducatif, culturel et associatif important, qui de par sa situation, représente un bourg-centre. Son bassin de population est d’environ 15 000 habitants. Le tissu urbain est dense, et la ville s’est développée de manière linéaire, le long du Rhône.

    Un peu d’histoire

    SAINT VALLIER dispose d’un patrimoine bâti intéressant qu’elle a su mettre en valeur.
    Les éléments les plus remarquables du patrimoine bâti historique de SAINT-VALLIER sont l’église et le château, qui échappèrent au bombardement américain du 16 Août 1944. 

    Tous les vestiges du passé peuvent être découverts en suivant le parcours historique fléché, qui forme un véritable circuit dans la vieille ville.

    L’église primitive, de style roman datait du XIIème siècle. Il n’en reste plus qu’un mur, sur la façade sud. Le contraste des teintes est dû à l’utilisation de roches différentes : ocre de molasse, blanc de calcaire et noir de pierre volcanique. Le chœur est de style gothique flamboyant et comporte un beau retable classique du XVIIème siècle. Le clocher fut érigé entre 1611 et 1623.

    Le château de Diane de Poitiers fut construit au XVème siècle. Bâtiment carré avec tours d’angle, il est entouré d’un parc dessiné par Le Nôtre. Des terrasses y furent ajoutées en 1752. Diane de Poitiers, maîtresse de François Ier, puis d’Henri II, y séjourna dans sa jeunesse.
    Le château ne se visite pas, mais on peut en admirer une partie en remontant la rive gauche de la Galaure.

    Au IXème siècle, la cité de SAINT-VALLIER s’enferma dans des remparts. Ceux-ci ne sont plus visibles que de la place d’Orsolles, mais constituent néanmoins les bases de la trame urbaine de la commune.

    Le patrimoine de la ville compte aussi deux tours. Une du IVème siècle, demi-cylindrique se trouve au nord de la commune, près de la voie ferrée. L’autre se situe Place Aristide Briand.

    Divers éléments de la vie d’autrefois sont aussi restés en place, tels que le four banal, seul four à pain de la ville jadis, ou la vieille pompe sur la place du même nom.

    La halle, construite en 1852, abrite encore aujourd’hui le marché hebdomadaire du jeudi. Des travaux de réfection et d’embellissement vont être entrepris.

    Certaines rues sont aussi bien spéciales puisqu’ayant une histoire particulière, comme la rue de la Franchise, ou la rue des Bénédictins, ou bien encore la rue du Ravelin.

    Parcours historique

    Télécharger le parcours : version pdf / version word

    1283477057.gif

    1) L’église
    L’architecture romane de cette église date du XIIème siècle. Mais le monument a connu de profondes modifications durant 800 ans. Seule la partie proche de la petite porte (direction sud) date du 12ème siècle.

    2) La Place d’Orsolles
    Les remparts de Saint Vallier ne sont visibles que sur cette place, à cause des maisons qui se sont
    construites de part et d’autre des remparts. Cette place, appelée Place d’Orsolles, est le témoignage de l’ancien nom de Saint Vallier : Orsulis où Saint Valère est venu prêcher et où il fût martyr. Le nom se
    transforma alors en Saint Vallier du nom de Saint Valère.

    3) Rue de la Franchise
    Pour éviter de payer “la taille” une taxe nationale, les habitants de Saint Vallier ont demandé à leur roi “Aymar VI de Poitiers” de la remplacer une redevance annuelle “le droit de Villefranche”. Pour célébrer cet événement, une pierre fût encastrée à l’angle d’une maison de cette rue d’où son appellation.

    4) La Tour du IVème siècle
    Cette tour est une tour demi-cylindrique ouverte à la gorge, qui a la forme, le volume et la hauteur des tours du IVème siècle. Actuellement, elle est remblayée de 5 m et a été descendue de 3m. A l’origine, cette tour faisait 16,50m ; ses murs diminuaient de 0,25m à chaque étage. Elle comportait trois étages.

    5) Le Paris-Lyon-Marseille
    Construit en 1850, le premier train français allait de Paris à Marseille. Il coupa la vieille ville en deux. La ligne est à peu près restée au même niveau depuis le début, mais autrefois tout l’endroit était occupé par des maisons.

    6) Le Château de Diane de Poitiers
    Diane de Poitiers est née dans ce Château en 1499. Elle devient par la suite la favorite du roi Henri II. Quand elle meurt en 1566, sa fille Louise hérite du Château.

    7) La médiathèque
    Entrez dans la médiathèque et admirez du 2ème étage les jardins français et le Château malheureusement fermé au public pour le moment.

    8) La rue du Ravelin
    Cette rue fût autrefois la principale entrée Sud de la ville.

    9) Place de la Pompe
    Une pompe jadis a donné son nom à la place.

    10) Le Four Banal
    C’est l’endroit où l’on cuisait le pain dans le seul four de la ville.

    11) Rue des Bénédictins
    Il y avait un ordre de Saint Ruf qui fût très important. Le Piloris est l’endroit où étaient pendus les condamnés.

    12) La Halle
    Ce marché couvert a été construit en 1852.

    13) Les remparts nord de la ville
    Autrefois la ville de Saint Vallier était totalement entourée de remparts. Ce magasin est construit de part et d’autre des remparts. Pour percer ces remparts, il a fallu huit jours de travail ; leur dureté fût très surprenante.

     

    http://www.saintvallier.com/Inauguration-des-Urgences

    Ce meublé est très bien pour nous qui n'avons pas de meubles(3/4 au Maroc et 1/4 à Saint-Quentin) car il y a tout ce qu'il faut pour (re)démarrer dans la cuisine, la chambre; c'est dans une maison avec une terrasse. Ne manque ... que...la télé et ...un PC....

  • Catégories : Mes poèmes, Mes textes en prose

    Lumières

    Fête des lumières à Lyon jusquà ce soir 8 décembre 2008(et depuis le 5) et mon poème inédit

    lyon 28 mai 2010 002 hf (15).jpgNous y sommes allés(pour la première fois depuis 3 ans du Maroc) hier soir. Il faisait un froid acceptable, sec (5 degrés à  17h) et ma bronchite ne s'est pas aggravée...
    Ce sont mes jambes et mon dos qui ont failli me lâcher car à déambuler dans Lyon, mine de rien, on fait des kilomètres... et nous étions garés assez loin... (faute de place où nous nous garons d'habitude) près de la voie rapide (pratique pour repartir) ... pas loin des filles de joie.
    Et puis je crois que mes jambes(et le reste), habituées à 3 (à 5h) de gym, muscu et piscine par semaine, n'ont pas du apprécier d'en être privés pendant une semaine(pour cause de bronchite)... à part la marche. Je tente ce soir la reprise, ça manque trop.

    Revenons à la fête des Lumières.
    Déjà, vu la difficulté à se garer, nous nous sommes dits qu'il y avait du monde et enarrivant en haut des escalators de Perrache, nous avons vu une marée humaine en basau marché de Noël de Carnot et au loin dans la rue Victor Hugo.
    Idem place Bellecour, dans le vieux Lyon(où c'est plus compliqué dans les ruelles)mais une foule vivable, assez disciplinée.

    Nous avons vu :

    -Lyon en 5 éléments sur la colline de Fourvière :
    http://www.lumieres.lyon.fr/lumieres/sections/fr/event_view?id=374


    -La visite des rois à la Cathédrale Saint-Jean:

    http://www.lumieres.lyon.fr/lumieres/sections/fr/event_view?id=373


    -Les Lumignons du cœur(ci-contre) :
    http://www.lumieres.lyon.fr/lumieres/sections/fr/event_view?id=361


    -SPOT (Square Piece Of Time)
    http://www.lumieres.lyon.fr/lumieres/sections/fr/event_view?id=367


    Impossible de tout voir…


    Si vous passez par Lyon aujourdhui, viola le programme:
    http://lumieres.static.lyon.fr/static/contenu/lumieres%202008/ContenuEditorial/CompressProg08.pdf


    Pour en savoir plus sur cette fête :
    http://www.lumieres.lyon.fr/lumieres/sections/fr/lyon_et_la_lumiere/histoire_dune_fete6970


    Mon poème ci-dessous :

    Lire la suite

  • Place Bellecour le 28 mai 2010

    lyon 28 mai 2010 002 hf (14).jpgFête des lumières à Lyon du jeudi 7 au dimanche 10 décembre 2006 de 18h à 1h du matin .

    medium_fetelumieres0526.jpgUne bonne occasion de découvrir la magnifique ville de Lyon(inscrite au Patrimoine mondiale de l'Unesco): le vieux quartier Saint-Jean, Fourvière (monter à pied et redescendre en funiculaire!)le parc de la Tête d'Or, la place bellecour, les quais du Rhône et de la Saône, les bouchons (réservez car c'est plein à cette occasion) etc...

    http://www.lyon-photos.com/photos_1.htm

     

  • Catégories : Mes textes en prose

    Mes bibliothèques

    lyon 4 juin 2010 003.jpg

    Contrairement à d'autres, j'ai eu la chance de naître dans une famille où on aimait lire et de grandir dans une maison où il y avait des livres.

    Je remercie au moins mes parents pour cela car si pour beaucoup(beaucoup, beaucoup...) d'autres choses, j'ai pris le contre-pied de ce qu'ils étaient, j'ai adopté leur amour des livres et des mots.

    Lire la suite

  • Catégories : Mes textes en prose

    Quotidien de gourmande

    Un aliment que je déteste

    Les tomates en salade.

    Mes trois aliments préférés

    1.      Le foie gras

    2.      Les framboises

    3.      Les rognons

    Ma recette favorite

    La tartiflette de mon mari.

    Ma boisson préférée

    Le champagne ... et l'eau pour les jours

    La recette que j’aimerais faire

    L'agneau au curry

    Mon plus beau souvenir culinaire

    Un resto près de Chalons -sur-Saône

     


    http://tilk.over-blog.com/article-20505992-6.html#anchorComment

     

  • Catégories : Mes textes en prose

    QUOTIDIEN DE LECTRICE ...

    OU ET QUAND JE LIS ?
    N'importe où et dès que je peux


    QUEL STYLE DE LECTURES ?
    Poésie

    Polars

    Essais

    Romans(sauf à l'eau de rose)

    Presse

    QU'EST-CE QUE J'ATTENDS DE MES LECTURES ,?
    Me divertir

    Apprendre

    MES PETITES MANIES ?
    Prendre des notes, mettre des post-it



    POUR TOUTES  CELLES QUI VEULENT :
    DECRIVEZ VOTRE QUOTIDIEN DE LECTRICE ....

    Vu  chez  Bill et Marie  :

    http://bill.et.marie.over-blog.com/article-20398289-6.html#anchorComment

     


     

  • Catégories : Mes textes en prose

    "Les 10 commandements du parfait consommateur"

    1.       Tu fumeras jusqu’à tousser

    2.       Tu boiras jusqu’à plus soif

    3.       Tu mangeras de la charcuterie à tous les repas

    4.       Tu croqueras 2 pommes par jour

    5.       Tu mangeras le fruit de l’interdit autant de fois que tu le voudras

    6.       Tu achèteras tous les livres qui te tentent

    7.       Tu marcheras… car tu n’as pas de voiture

    8.       Tu prendras ton vélo quand il n’y aura pas trop de vent

    9.       Tu liras plusieurs livres à la fois

    10.   Tu ouvriras grand tes yeux sur le monde

    Lire la suite

  • Catégories : Mes textes en prose

    La civilisation sombra

    Proposition 49 d'Ecriture ludique - Début & Fin

    Là aussi vous connaissez, il vous faudra commencer et terminer votre article avec ces deux phrases extraites de "Cellulaire" de Stephen King

    Début :
    La civilisation sombra pour la seconde fois dans l'âge des ténèbres non seulement en s'accompagnant d'un bain de sang comme on pouvait s'y attendre, mais à une vitesse que même les plus pessimistes des futurologues n'avaient pu prévoir.

    Fin :
    Au moins, nous, on a fait quelque chose, avait dit Alice Maxwell.

    http://www.ecritureludique.net/article-21690580-6.html#anchorComment

    Mon texte ci-dessous:

    Lire la suite

  • Catégories : Mes textes en prose

    10 ans plus tard

    10, 20, 30, 40, 50, 60, 70, 80...

    Tag trouvé chez Elisabeth :

    http://boulevarddesresistants.hautetfort.com/archive/2008/09/02/10-20-30-40-50-60-70-80.html#comments

    Le but est de dire par décennie comment on se voyait 10 ans plus tard.

    A ma naissance

    Fille unique, très bonne élève, très (trop ?) sage, timide, beaucoup de lectures et mes premiers poèmes.
    Je passe beaucoup de temps avec ma grand-mère paternelle qui vit dans la même maison que nous.
    Avec mes parents, nous visitons beaucoup de musées et je  me vois archéologue ou paléontologue.
    Naissance de mon petit-frère.

    10 ANS

    Toujours très bonne élève, sage et timide ; beaucoup de poèmes dont le 1 er primé pour la fête des Mères avec prix remis par le Maire.
    Puis envie de sortir, de voir hors de la maison familiale ce qui se passe. 1 an à Paris pour des études de commerce qui ne me plaisent finalement pas trop.
     Toujours beaucoup de lectures.
    Naissance de ma petite sœur.
    Jobs en usine

    20 ANS

    Etudes de droit. ; je m’imagine « Présidente de la République » (lol). 2 années hors de ma ville natale pour mes études.
     Je rencontre mon futur mari, m’installe avec lui. Nous changeons plusieurs fois de logement et de région.
    Notre petite chatte nous suit partout.
    Des concours littéraires et des prix.
    Toujours la lecture.
    Reprise d’études de lettres modernes par correspondance en travaillant comme bibliothécaire documentaliste.
    Liens forts avec  mes 2 grand-mères.
    Jobs en usine

    30 ANS

    « Le plus beau jour de ma vie », mon mariage dans une région où j’aurais bien fini ma vie…
    Encore des changements de lieux de vie  jusqu’au Maroc où je tente d’être, libraire, professeure de français, traductrice puis simplement de m’adapter.
    Perte de notre chatte.

    Création du blog. Autoédition de 3 livres.
    Retour en France où je cherche du travail dans le domaine du livre.
    Toujours la lecture.
    Morts de mes 2 grand-mères.
    Jobs en usine.

    40 ANS

    Espoir d’avoir trouvé un travail (qui me plaise) et/ou de vendre des livres. De nous trouver un point d’attache et de voyager seulement pour le plaisir.
    Toujours la lecture.

    50 ANS

    Mon mari sera à la retraite ; il adorerait s’occuper de moi quand je rentre du travail comme je le fais aujourd’hui ou être mon agent littéraire (lol)
    Toujours la lecture

    60 ANS

    J’ai de plus en plus de succès avec mon mari à mes côtés. Tous ceux qui n’y ont pas cru diront fièrement : « Je la connais ! » Nous parcourons le monde.
    Toujours la lecture.

    70 ANS

    Lecture, écriture, voyages toujours avec mon mari.

    80 ANS

    Lecture, écriture, voyages toujours avec mon mari.

    5 septembre 2008

     

  • Catégories : Mes textes en prose

    Nerval comme "nom commun"

    nerval.jpgProposition 54 d'Ecriture ludique -  Noms détournés (Mariev)

    A l'image du mot POUBELLE (en fait le nom de famille du préfet qui imagina et mit en place le système de collecte des ordures en bacs), prenez un nom propre, courant ou de votre invention, et imaginez une histoire qui amènerait ce nom à entrer dans le vocabulaire courant (comme nom commun).

    Aucune contrainte de longueur; votre texte peut se présenter comme une narration classique, un conte, un article de dictionnaire ou d'encyclopédie, le cours d'un prof de français, un dialogue...


    http://www.ecritureludique.net/article-22502889.html

    Mon texte ci-dessous:

    Lire la suite

  • Catégories : Mes textes en prose

    L'épicerie de quartier

    Chez les Impromptus:

    Semaine du 21 au 27 juillet 2008

    Voilà, le temps du feuilleton de l'été est écoulé. Vous nous avez étonnés à inventer trois épisodes, maintenant parfois un suspense sans borne. Vous avez un talent fou !! Merci à vous d'avoir participé ainsi avec autant d'enthousiasme.

    Après ces efforts soutenus, nous allons vous accorder un peu de vacances. Pour la semaine à venir, vous avez carte blanche, totale liberté (mais en respectant toujours les instructions générales !! N'abusez pas !! ) pour nous raconter une histoire à partir de la photo "L'épicerie de quartier", ci-dessous

     [1]

    Laissez libre cours à votre imagination. Qu'allez-vous nous raconter à partir de cette image ? Nous avons hâte de découvrir cela.

    Mais attention !! Vos livraisons devront nous parvenir avant le dimanche 27 juillet, minuit. Après cela, la boutique sera fermée.

    Bonne semaine à vous.

    Notes

    [1] © Les Impromptus Littéraires - tous droits réservés

    http://www.impromptus.fr/dotclear/index.php?2008/07/21/4131-semaine-du-21-au-27-juillet-2008

    MON TEXTE CI-DESSOUS:

    Lire la suite

  • Catégories : Des bibliothèques, Mes textes en prose

    Pourquoi la catégorie "bibliothèques"?Les bibliothèques de mon enfance.

    La question serait plutôt "comment de ne pas parler de bibliothèques"?   Contrairement à d'autres, j'ai eu la chance de naître dans une famille où on aimait lire et de grandir dans une maison où il y avait des livres. Je remercie au moins mes parents pour cela car si pour beaucoup(beaucoup, beaucoup...) d'autres choses, j'ai pris le contre-pied de ce qu'ils étaient, j'ai adopté leur amour des livres et des mots. Car les livres sont des compagnons formidables pour une petite fille seule (unique pendant huit ans) et par ailleurs solitaire. De plus, les livres évitent d'aller voir les adultes en leur disant "Je ne sais pas quoi faire; je m'ennuie" car il suffit d'avoir toujours un livre sous la main pour ne jamais s'ennuyer. Ma première bibliothèque fut donc celle que mes parents me constituèrent et de livres d'enfant de mes enfants.

    A peu près concomitamment, il y avait la bibliothèque de l'école où j'eus mon premier émoi amoureux mais c'est une autre histoire...

    Notes bibliothèque:

    1.       http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2009/04/22/l-unesco-met-en-ligne-une-bibliotheque-numerique-mondiale.html

    2.       http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2008/10/22/la-bibliotheque-de-castres.html

    3.       http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2008/02/27/les-puces-rfid-en-action-dans-les-bibliothèques-parisiennes.html

    4.       http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2008/02/02/gallica-2-aura-une-vocation-large.html

    5.       http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2007/03/23/europeana-la-bibliotheque-sur-la-toile.html

     

     

     

  • Catégories : L'érotisme, Mes paysages au miroir, Mes textes en prose

    Le miroir du plaisir(extrait)(interdit aux moins de 18 ans)/Thèmes croisés avec Ambroise:Le miroir

     couv paysages amoureux 2.jpgCannelle est seule.

    Brusquement, elle est excitée.

    Par quoi ? Par qui ?

     

    Le 19 novembre 2006.

    Ce texte  complet est lisible dans mon recueil "Paysages amoureux et érotiques" en vente en haut de ce blog.

    J'avais parlé de ce texte à certains d'entre vous.

    Le voilà.

    Il me trottait dans la tête depuis longtemps.

    Il est érotique mais il s'inscrit dans le cadre du théme croisé avec Ambroise: le miroir.

    Ce texte a été écrit après "Le miroir des parents"(http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2006/05/01/poeme-expose-parmi-d-autres-au-crepy-en-valois-des-livres-et.html)

    et avant "Le miroir de son regard"(http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2006/11/23/mon-poeme-inedit-sur-ce-blog-le-moiroir-de-son-regard.html) sur un thème proposé par un Ambroise(

    http://ambroise.hautetfort.com/archive/2006/11/23/histoire-de-regard.html)

     

     

     

    J'espère que mon texte et les articles vous inciteront à faire beaucoup de commentaires sur ce sujet trop tabou à mon goût.

     

    Je vous propose maintenant, "le miroir" délicieusement sensuel d'Ambroise:

     

    Lentement dans le silence le vent se lève,

    De ses rêves elle retient cette envie de sève

    Elle s'imagine, elle t'imagine devant ce miroir

    En quête de vous, en quête de joutes respiratoires.

    Elle peut sentir ta main dans ses cheveux

    Palper avec frénésie et désir langoureux

    Ton visage et son corps qui se reflètent dans ce miroir

    Elle imagine, un jour ce moment, tôt ou tard.

     

    http://ambroise.hautetfort.com/archive/2006/11/24/miroir-entre-nous-quelques-phrases.html