Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Catégories : Livre

    j'ai lu(conseillé par Cécile/Absolu de la BM DE Saint-Quentin)

    Betool Khedairi : Un ciel si proche



    Dans le contexte des guerres irakiennes qui s’allonge indéfiniment, Betool Khedairi offre un regard de petite fille puis de femme de l’intérieur. L’Irak vu depuis la maison, en somme. La politique disparaît derrière les événements intimes que sont la première rentrée des classes ou le spectacle de danse de fin d’année. Les événements publics n’existent que par leurs conséquences sur le plan privé. Le père et la mère ne trouveront jamais la clé du mariage de leurs cultures respectives comme de leur mariage tout court d’ailleurs. Le combat autour de la langue cristallise toutes les crispations…

    http://lecentre-jo.org/article.php3?id_article=449

  • Catégories : Livre

    J'ai lu(conseillé par Cécile/Absolu de la BM de Saint-Quentin)

    Gringoland

    Julien Blanc-Gras

    1915473153.gif



    Julien Blanc-Gras (1970)

    - Sylvie Biscioni

    Julien Blanc-Gras est né en 1976 à Gap, une très jolie petite ville. Très jolie. Mais petite. A 18 ans, il va faire ses études à Grenoble. Il obtient par miracle un deug d’histoire puis une maîtrise en journalisme, alors qu’il sèche tous les cours pour jouer de la basse dans un groupe de pop dont le succès s’étendra presque jusqu’à Valence. Tirant un trait sur cette poussive carrière musicale, il fait ses premières piges au Petit Bulletin, un journal culturel grenoblois, et au Dauphiné Libéré, où il sera menacé de mort pour s’être moqué d’une équipe de pétanque.

    Soucieux d’élargir ses horizons, il profite du programme Erasmus pour aller étudier à Hull, la ville la plus moche d’Angleterre. Il y joue de la guitare dans les clubs et se fait des amis venus des quatre coins du monde, ce qui lui sera bien utile pour squatter à droite à gauche par la suite.

    A l’automne 2001, au moment où le monde s’écroule, il entreprend un périple avec son sac à dos qui durera finalement un an. Mexique, Cuba, Guatemala, Bélize, USA : ce voyage nourrira son premier roman, Gringoland, qu’il écrit retranché derrière une montagne de l’Oisans où il peaufine son niveau en snowboard.

    Durant ses années de branleur, il a aussi exercé les professions d’employé municipal, poissonnier, boulanger, barman, animateur en club de vacances, prof de guitare, horticulteur, distributeur de tracts, traducteur, embouteilleur d’eau minérale à la chaîne, contrebandier de cigares cubains, télé-enquêteur, archiviste, figurant à Bollywood, rédacteur de publi-reportages pour l’industrie porcine (de magnifiques sujets sur la boyauderie et les pieds paquets, notamment)…

    En 2003, armé d’un manuscrit et d’un compte en banque négatif, il s’exile à Paris. Il pige alors pour la presse magazine et la télé (L’Express, Technikart, Nova, Max, Standard, Jasmin, Canal +, Tracks…) pour essayer de payer le loyer de son studio de 20 m2 à Ménilmontant. Ses reportages le conduisent sur les cinq continents (Inde, Colombie, Chine, Australie, Turquie, Maroc, Groland…), mais quand même plus souvent à Boulogne-Billancourt.

    Gringoland sort en 2005. Julien est content : des gens lui disent bravo, on le prend en photo, on lui donne même des prix.
    En 2006, il ne se souvient plus de ce qu’il a fait.
    En 2007, son éditrice le kidnappe dans une résidence camarguaise pour achever Comment devenir un Dieu vivant, un roman qui aura moins de succès que le Da Vinci Code mais qu’il vous recommande quand même.

    A 31 ans, Julien Blanc-Gras trouve qu’écrivain baroudeur est un métier cool, même si ce n’est pas un métier. A cet âge-là, Paul Mc Cartney avait déjà quitté les Beatles, mais on peut pas vraiment comparer. http://www.commentdevenirundieuvivant.fr

    http://www.audiable.com/livre/?GCOI=84626100140130&fa=author&person_id=64&publishergcoicode=84626

    MERCI A CECILE POUR CETTE DECOUVERTE ... ET POUR CES MOMENTS PASSES ENSEMBLE JUSQU'A CE MIDI MEME

  • Catégories : Des expositions

    Expo vue lundi 28 avril:LEÇONS DE CHOSES

    1320879953.gif




    DU 08/03/2008 au 18/05/2008
    Style : Peinture
    Lieu : Musée des Papillons

    Eloge de la découverte et de la curiosité, éveil des sens... Il y a dans l’atmosphère des leçons de choses, le plaisir oublié pour l’observation minutieuse, le discernement et le goût du détail.
    Mes peintures sont des palimpsestes dans lesquels on entre par le biais de distorsions spatiales, d’inserts, de repentirs. Interroger le thème des leçons de choses c’est évoquer l’idée de “mémoire” mais jamais dans une posture nostalgique ou passéiste.
    Simplement en acceptant de placer ma peinture dans une histoire.
    Une histoire de l’école, de l’homme, de l’art.
    Delphine Leviste

    Tarif :
    Individuel : Tarifs en vigueur
    GRATUIT pour les moins de 6 ans et pour tous le premier dimanche du mois.

    Entrée libre le samedi 17 mai de 19h00 à 1h00 du matin à l’occasion de la Nuit des Musées.
    Groupe :

    Horaires : Ouvert du lundi au dimanche de 14h à 18h
    Fermé le mardi.


    http://www.ville-saintquentin.fr/pages/popup/detail_e1.asp?id=113

  • Catégories : Blog

    Un petit coucou du cyber

    Un peu de soleil éclaire mon clavier
    Entre deux averses froides
    Et je viens vous remercier
    Pour vos commentaires

    Amicaux qui réchauffent le coeur


    BON 1 ER MAI

    Nos affaires sont toujours à Casablanca enfermées à clé(que n'a qu'une personne... de confiance) dans notre appartement.
    Je ne suis pas sûre que nous partions le 6 car ce sera le début d'une semaine courte encore.... puis le lundi de Pentecôte.
    Nous avons une voiture là-bas mais pour l'instant, je ne sais pas comment nous allons descendre ni où nous allons atterir exactement, ni ce qu'il y aura dans le logement, appart ou hôtel?
    Télé ou pas?
    tOUJOURS DES LIVRES.... heureusement ...
    ...et l'intimité retrouvée.
    Pour la location de PC, c'est très cher puis abonnement tel et internet ou clé 3G?
    e soir , mon mari va prendre le train car la personne qui le ramène termine tard; hier soir,21h30 et réveil à 5h!!...

  • Catégories : Mes poèmes

    Là-bas

    Le ciel est presque toujours bleu
    Les fleurs brillent de mille feux
    Sous le soleil ardent des cieux

    Les gens ont le caractère du climat
    Violents et indolents à la fois;
    Le temps semble parfois s'arrêter là-bas

    Dans la chaleur brûlante et somnolente de midi.
    Et les minutes s'accèlèrent aussi
    Dans le vacarme des klaxons qui assourdit.

    Là-bas,j'ai laissé une partie de moi
    Qui tremblotent comme des émois
    Sensuels d'envie de soleil-roi.

    J'ai regardé avec des yeux écarquillés
    La misère et la maladie exposées
    Voisinant luxe et oppulence osés.

    Là-bas, j'ai écouté et essayé de comprendre
    Je me suis indigné des injustices
    J'ai admiré une culture, une richesse.

    J'ai tenté l'obéissance
    Et pris de l'assurance
    J'ai laissé des affaires et des rêves
    Des peurs et des souffrances.

    Là-bas,loin de la France.

    (26/04/2008)

  • Catégories : Daho Etienne

    "L'invitation " d'Etienne Daho(dans l'album éponyme)

    Ah je brûle je brûle, les tentacules m'attrapant du fond des enfers
    me donnent la cruelle sensation de marcher pieds nus sur du verre.
    La bonté de ta main généreuse et parfaite qui me fait signe d'avancer,
    me donne l'aimable sensation d'être à la vie de nouveau convié, convié.

    A la table des convives, convives
    Qu'on vive jusqu'à ce que repu l'on en meurt.
    Tu m'invites à prendre ma place à partager le miel des honneurs de ton coeur.
    Volontiers j'accepte le meilleur traitement
    Que l'on réserve tout exclusivement
    Aux invités le festin nu, qui fait les langues au soir se délier, se délier

    Oh je brûle je brûle de goûter à présent à tous ces nectars affolants,
    dont le poison noir et pourpre fait battre indécent le sang des amants.

    Ton baiser confiant m'appelle à tout autre destin adoré,
    me donne l'aimable sensation d'être à la vie de nouveau convié, convié.
    Convié

    A qu'y puis à qu'y puis je, la liqueur volatile je veux toute la partager,
    à la table des poètes, des assassins, tout comme moi ici conviés.

    Volontiers j'accepte le meilleur traitement
    Que l'on réserve tout exclusivement
    Aux invités le festin nu, qui fait les langues au soir se délier, se délier.

    http://www.chansons-paroles.com/Etienne-Daho-509/paroles-31483-L-invitation.htm

    Sur ce site, on peut aussi visionner le clip.

     

  • Catégories : Les polars

    J'ai lu "Si dieu dort"

    259159916.JPG
    Auteur Mark Henshaw, John Clanchy, Brice Matthieussent (Traducteur)
    Paru le : 22/11/2007
    Editeur GALLIMARD
    Isbn : 978-2-07-030663-3 / Ean 13 : 9782070306633

     

    Collection FOLIO POLICIER
    Caractéristiques

    : 406 pages

     

    RESUME

     
    Le lieutenant Glass est incontestablement marqué, épris de justice, capable de passer en un instant du comportement le plus intraitable à une nonchalance proche du défaitisme.
    Un homme complexe, bardé de diplômes qui, quoique simple flic, bénéficie de la part de sa hiérarchie, étrangement prudente, d'une sorte de paix royale difficile à comprendre. Si son " taux de nettoyage " parle de lui-même, sa vie reste une énigme. Une série de meurtres visant des récidivistes dangereux, des violeurs et autres tueurs d'enfants tout juste libérés après des peines dérisoires entraîne le lieutenant sur la piste d'un " régulateur " : un tueur anonyme, méthodique et froid, qui semble rendre une justice que les hommes n'appliquent plus.
    Un juge est abattu. La loi du talion se déchaîne. Œil pour œil, dent pour dent... Glass comprend. Son passé l'y oblige mais son éthique le réprouve. Il est flic. La loi condamne et protège normalement des monstres. Il ne peut fermer les yeux...
    Autres livres du même auteur :
    Si Dieu dortSi Dieu dort
    Hors de la ligne de feuHors de la ligne de feu
    Tous les livres de Mark HenshawTous les livres de Mark Henshaw

    Si Dieu dortSi Dieu dort
    Tous les livres de John ClanchyTous les livres de John Clanchy

    Les dépossédésLes dépossédés
    Les dépossédésLes dépossédés
    Si Dieu dortSi Dieu dort
    Tous les livres de Brice MatthieussentTous les livres de Brice Matthieussent

     
     

    BIOGRAPHIE de Mark Henshaw

     
    Mark Henshaw et John Clanchy sont australiens. Si Dieu dort est le premier volet des enquêtes du lieutenant Solomon Glass, un personnage hors des normes, d'une puissance rare.
    http://www.decitre.fr/livres/Si-Dieu-dort.aspx/9782070306633
  • Catégories : Blog

    Un petit coucou du cyber

    Je viens d'envoyer un courrier pour le dossier du Maroc;2,80 euros sans garantie que ça arrive vite...sinon,52 euros en Chronopost!!!...
    Nous partons normalement le 6 pour l'Ardèche...

  • Catégories : Mes poèmes

    Contre


    Solitude contre instinct grégaire
    Lecture contre agapes

    Curiosité contre sociabilité
    Toujours contre l’amitié

    Solitude pour survivre
    Lecture pour vivre

    Pour ou contre
    Ne peut-on comprendre

    La différence des autres,
    Ceux qui rêvent ?

    (24/04/2008)

  • Catégories : Blog

    Un petit coucou du cyber de Saint-Quentin en Picardie

    Les papiers semblent avancer au Maroc mais je ne serais rassurée que quand le camion sera parti....
    Encore une semaine ici avant de partir en Ardèche...je ne sais où exactement ni dans quel logement encore...
    Là, nous allons chez la tante de mon mari qui fête ses 85 ans.
    Là, il fait beau mais les changements de climat fréquents de ces derniers jours me valent un rhume...

  • Catégories : Blog

    Un petit coucou avec une connexion restreinte

    Merci à tous pour vos gentils commentaires auxquels je ne peux pas répondre d'ici....
    Hier, nous sommes allés faire des démarches administratives.
    Sécu puisque même si nous avons côtisé même au Maroc, nous ne sommes plus couverts ici....
    Il faut pour l'être soit un certain nombre d'heures de travail(que mon mari n'a pas encore), soit être chômeur(démarches dans ce sens aussi au cas où), soit RMIste...
    Bref sans statut, sans domicile fixe (à nous).
    Si nous nous éternisons à Saint-Quentin(Picardie), je chercherais du travail mais comme nous sommes susceptibles de partir en Ardèche....
    Et puis voilà 2 semaines de trois jours....
    Pas de nouvelles du Maroc, ni de nos affaires....
    J'ai lu 2 livres passionnants conseillés par Absolu qui travaille ici.
    J'espère pouvoir bientôt vous en parler.
    Heureusement qu'il y a la lecture ... et l'amour.
    Pour vos inquiétudes à propos du climat, c'est gentil mais nos nombreux déménagements passés nous ont permis de nous réadapter.
    Vos commentaires et les stats qui remontent me font du bien.
    Encore merci.

  • Catégories : Les polars

    J'ai lu "Le tueur des tornades" d'Alice Blanchard

    1774868257.gifhttp://www.pocket.fr/thriller-fiche-livre-9782266160278.html(image)

    Résumé du livre

    Suite à une tornade à Promise, on retrouve les dépouilles de la famille Peppers. Leurs blessures semblent suspectes et Charlie Grover, chef de la police, mène l'enquête et conclut à un assassinat. D'autres personnes subissent la même chose peu de temps après durant des tornades. Pas de doutes : il s'agit d'un tueur en série. Dans cet ouvrage noir règne une tension palpable.

    Alice Blanchard

    Auteur américain

    L'auteur publie son premier roman, 'Le bénéfice du doute', en 2000, très bien accueilli par la critique, traduit dans une dizaine de langues et sélectionnée parmi les dix meilleurs romans policiers de l'année par le 'New York Times Book Review'. 'Le tueur des tornades', son deuxième roman, est adapté au cinéma par Warner Bros.

     Plus sur "Alice Blanchard"

    La bibliographie d'Alice Blanchard

    Un mal inexpiable

    d'Alice Blanchard

    [Policiers]

    Jeune et brillante généticienne de Boston, Daisy Hubbard consacre toute son énergie à trouver un remède à la maladie génétique qui a emporté son frère Louis vingt ans auparavant. Alors que ses recherches prennent un tournant crucial, sa[...]

     Plus sur "Un mal inexpiable

    http://www.evene.fr/livres/livre/alice-blanchard-le-tueur-des-tornades-12910.php(source de l'article)

  • Catégories : Blog

    Un petit coucou d'un cyber trouvé à Saint-Quentin(02)

    Merci à tous de ne pas m'oublier.
    Merci à Irène(dans mes liens) pour son gentil accueil au Cateau -Cambresis lundi.
    J'espère bientôt avoir plus le temps de vous parler de ma visite du musée Matisse au Cateau. (Génial)
    Merci à Absolu/Cécile(une autre blogueuse) pour son accueil amical ici à Saint-Quentin où elle travaille à la BM.
    BONNE SOIREE
    A BIENTOT
    Pas de nouvelles de nos papiers et de nos affaires au Maroc...
    Déjà une semaine...

  • Catégories : Blog

    Un petit coucou avec une connexion restreinte

    Je vous remercie pour vos commentaires auxquels je ne peux pas répondre avec cette connexion restreinte à la BM de Saint-Quentin(02).
    Nos affaires ne sont toujours pas parties de Casablanca et je ne sais même pas si les papiers ont été faits...
    Cette semaine, mon mari a fait connaissance avec son nouveau travail dans le nord et je ne sais pas quand nous partirons pour l'Ardèche.
    Donc pour l'instant,squat chez mes beaux-parents.

  • Catégories : Le Maroc:vie et travail

    Un autre tableau de la vente aux enchères de Casablanca du samedi 29 mars 2008

    282164545.2.jpg
    Ref : 028
    Nom : Nihad AL-TURK (Né en 1972)
    Prix d'adjudication : 67 424 Dhs
    Description :

    Trap, 2007

    Technique mixte sur toile

    Signée et datée en bas à gauche

    Mixed media on canvas

    Signed and dated lower left

    180 x 180 cm

    DH 23 000 / 30 000

    US$ 3,000 / 4,000

     

    http://www.cmooa.com/detailouver.php?ref=70&id=1907&nom=Nihad%20AL-TURK%20(Né%20en%201972)
  • Catégories : Blog

    Encore une petite note entre deux cartons (avec commentaires ouverts)

    Nous n'avons finalement pas réussi à avoir les papiers nécessaires pour faire partir le camion avec nos affaires avant nous aujourd'hui. dONC, nous allons prendre l'avion (billets déjà payés) demain et quelqu'un d'ici va se charger de finir les papiers(en plus, une partie de l'administration est en grève) et de faire partir nos affaires... après nous.
    J'ai réouvert les commentaires de quelques notes... certaines concernant mon dernier voyage en France, d'autres concernant ma vie ... ici à Casablanca.
    Je suis triste de quitter cette ville, ce pays, ces gens qui sont si accueillants.
    Fatiguée par tous ces mois (1 an 1/2 ) de problèmes et d'incertitudes et j'espère que ça va s'arranger peu à peu.
    Je suis heureuse de rentrer chez moi en France.
    Je retourne aux cartons....
    Je vous dis à bientôt...
    aujourd'hui si j'ai un peu de temps entre deux
    ou à dans quelques jours si je trouve une connexion
    ou dans quelques semaines quand j'aurais récupéré mon PC, une connexion, mes affaires ....

  • Catégories : Blog

    Encore une petite note entre deux cartons (avec commentaires ouverts)

    Mon mari (parce que les femmes ici ne sont pas respectées comme en France) est en train de faire les dernières démarches administratives: papiers pour sortir nos affaires en camion du Maroc, prouver que... avec des tas de papiers. Je croise les doigts pour que tout soit bon, que nos affaires puissent traverser l'Atlantique après que nous ayons chargé le camion demain après-midi.
    Il faudra compter au moins une semaine pour récupérer nos affaires PC. Donc préparation des bagages pour au moins une semaine.
    Demain, je coupe téléphone et internet.
    Départ vendredi après-midi pour Paris.
    Merci encore pour vos gentils messages qui me font du bien entre deux cartons.

  • Catégories : Blog

    Entre 2 cartons, petite note (avec commentaires ouverts)

    Depuis ma dernière note non programmée(mercredi 9 avril, je crois):cartons, caisses, démontage de meubles etc. tout ça devant résister à un voyager en camion de Casablanca à Paris.
    Dimanche 13: panne de PC, réparation mais depuis... ça marche moyen.
    La suite demain ... peut-être ...avant de débrancher le PC.
    Merci pour vos gentils commentaires.

  • Catégories : Le Maroc:vie et travail

    Une expo vue à l'institut français de Casablanca le 8 avril 2008:''Les mots migrateurs"(jusqu'au 26 avril ).

    10mots2007.jpg
    Les dix mots migrateur mis à l'honneur illustrent la richesse de la langue française dans son histoire et la diversité d'origine des mots qu'elle a assimilés ou exportés au cours des siècles

    Enquêtez sur les mots migrateurs de la langue française


    Naviguer dans le dictionnaire à la recherche de l’étymologie et des sens des mots, en expliquer l’orthographe par l’histoire et l’origine, mais encore se servir de ces mots migrateurs pour aborder en classe les questions du métissage et de l’échange : autant de pistes ouvertes par les activités proposées autour des dix mots par la Nouvelle Revue Pédagogique et Le Robert, partenaire de la Semaine de la langue française.

    Les dix mots – abricot, amour, bachi-bouzouk, bijou, bizarre, chic, clown, mètre, passe-partout, valser – se prêtent à toutes sortes d’activités ludiques, pédagogiques et créatives.


    Voir aussi

  • Catégories : Le Maroc:vie et travail

    Une expo vue à l'institut français de Casablanca le 8 avril 2008:''Los desastres de la Bellas Artes'' de Peter Lörincz (jusqu'au 30 avril ).

    807278392.gifGalerie 121 - Entrée libre


    Vernissage le mardi 1er avril à 19h en présence de l’artiste et des deux commissaires de l’exposition, Stanislav Demidjuk et Aziz Daki.

    Peter Lörincz est un artiste accompli. Sa maîtrise du réalisme lyrique et du surréalisme, servie par son excellente appropriation des techniques, de la gouache, de l’aquarelle, du dessin et de la gravure fait de son œuvre un monument de brio et de jubilation.


    Fascinant par son extraordinaire virtuosité, son travail est curieux, imaginatif, souvent drôle, poignant et profondément humain.

    Dans cette exposition Los desastres de las Bellas Artes (2005–2007) dont le titre est un hommage à Francisco de Goya y Lucientes, il nous livre son regard amusé sur l’évolution des Beaux–Arts à travers 100 "huiles sur bois".

    Né en 1938 à Berlin, professeur de graphisme de l’université de Mayence et reconnu comme un grand maître de la gravure, Peter Lörincz, artiste européen – comme il aime à se définir lui–même – a exposé dans de nombreux pays. Il partage son temps entre son Allemagne natale et son village d’adoption, Saint–Jean–de–Fos dans l’Hérault.

    Source : Institut Français de Casablanca

    Casafree.com le 9/4/2008 11:31:17

  • Catégories : Des expositions

    Vu au Palais des Beaux-Arts de Lille le 12 mars 2008:Entre Flandre et Somme il y a 3500 ans.

    1284673867.jpgLes collections régionales de l’Âge du bronze.

    L’Âge du bronze, période méconnue du public, est caractérisée par l’exploitation du bronze, son usage fonctionnel et rituel. La hache en est la parfaite illustration : à la fois outil, arme, parure et objet de dépôt. Les dépôts métalliques sont à l’époque une véritable pratique culturelle répandue dans l’ensemble de l’Europe. Le Palais des Beaux-Arts de Lille, en collaboration avec l’Université de Lille 3, présente cet automne une partie des collections Terninck et Rigaux de l’Âge du bronze, dans la galerie d’archéologie. Cet ensemble, complété par divers prêts des musées de la région du Nord-Pas-de-Calais, met en valeur la production des peuples du IIe millénaire avant notre ère. Agriculteurs et guerriers, sédentaires et voyageurs, ils ont entretenu des liens étroits avec les populations du sud des Îles britaniques jusqu’aux Pays-Bas.

    Commissaires : Florence Gombert, Conservateur du patrimoine, département des Antiquités, du Moyen Âge et de la Renaissance Anne Lehoërff, Maître de conférence à l’université de Lille3, Membre de l’Institut universitaire de France

    http://www.palaisdesbeauxarts.fr/spip.php?article387

    Passionnant; à voir encore jusqu'au 17 avril.

  • Catégories : Le Maroc:vie et travail

    Un autre tableau de la vente aux enchères de samedi 29 mars 2008

    282164545.jpg
    Ref : 013
    Nom : Hassan MUSA (Né en 1951)
    Artiste soudanais
    Description :

    L’Art de guérir (Fan Ach - Chifa), 2001-2002

    Encre sur tissu imprimé

    Signé en haut au centre

    Ink on printed cloth

    Signed upper centre

    286 x 144 cm

    DH 115 000 / 140 000

    US$ 15,000 / 18,000

    http://www.cmooa.com/detailouver.php?ref=70&id=1894&nom=Hassan%20MUSA%20(Né%20en%201951)

  • Catégories : Blog

    Pause jusqu'à une date indéterminée...

    ...puisque je quitte le Maroc précipitammment (décision MARDI 8 AVRIL AU SOIR, départ LE 17 OU 18 AVRIL ) pour retourner vivre en France et que je ne sais pas si j'aurais le temps de m'occuper de ce blog...

    J'ai programmé des notes jusqu'en mai mais je ferme les commentaires des notes non encore commentées( sauf ceux de cette note) puisque je ne sais pas vraiment comment ça va se passer ici et en France....

    Vous pouvez me joindre par le livre d'or ou mail.

    Je vous laisse

    - lire les notes du 28/02,du 5 et 6/03, du 4 et du 8/04 non commentées.
    -découvrir ce blog aux nombreuses notes et catégories avec son plan où sont incluses les fameuses catégories en liens(colonne de droite)
    -découvrir les blogs CV de mon mari et le mien, mon site (liens dans la colonne de droite)où vous pouvez laissez des commentaires et nous joindre par le formulaire de contact.
    -découvrir(et acheter) mes livres: liens (de vente )aussi dans la colonne de droite.

    N'OUBLIEZ PAS DE LIRE MON TEXTE DU JOUR(ci-dessous), un autre programmé pour demain.

  • Catégories : Des poètes et poétesses

    Une découverte à Saint-Quentin, pendant le printemps des poètes:Pierre Garnier

    2008, l’année Pierre Garnier

    Le poète picard à l’honneur dans toute la région

    Article publié le 22 février 2008

    Pour fêter les 80 ans du célèbre poète picard, la Région a pris l’initiative de valoriser l’œuvre littéraire du pionnier de la poésie spatiale. Ainsi, tout au long de l’année et sur l’ensemble des territoires picards, une programmation riche et variée sera proposée au public.

    Lectures publiques, spectacles, expositions, ateliers de poésie, documentaires, promenades poétiques…pour l’Année Pierre Garnier, 24 manifestations, toutes disciplines artistiques confondues, inviteront les picards à découvrir la magie de la poésie spatiale. Le spatialisme, cette démarche poétique qui consiste à considérer la place du mot et des caractères d´imprimerie dans l´espace de la page, c’est Pierre Garnier et son épouse Ilse, qui en sont à l’origine. « Isoler la langue, la modifier, la bouleverser, créer des structures neuves… provoquant l’apparition d’états jusqu’alors inconnus et plaçant l’homme dans un milieu permanent de création et de liberté » dixit le poète. Ce mouvement deviendra très vite international et Pierre Garnier écrira et publiera de nombreux ouvrages dans différents pays.

    Une année spatio-temporelle

    A compter du 27 février prochain, date de lancement de l’année Pierre Garnier, associations, écrivains, artistes, metteurs en scène venus de toute la Picardie participeront à l’aventure ! Eléonore Lelong (texte) et Catherine Duverge (photographies et graphisme) co-réalisent pour l’occasion un ouvrage « Espace des Songes » composé de photographies et de textes sur le couple Isle et Pierre Garnier et la poésie spatiale. « Il s’agit de proposer aux lecteurs deux volets. Le premier, documentaire, sous la forme d’entretiens avec le poète. Le second, fictionnel, à partir d’éléments biographiques et imaginaires » explique Catherine Duverger. Pour aborder le travail du poète, des documents d’archives, des feuilles de travail, croquis ou extraits de manuscrits, seront édités et permettront aux lecteurs de découvrir la poésie en train de se créer. « Nous voulons privilégier une forme esthétique, un rapport artistique au livre et le diffuser dans des conditions particulières qui vont au-delà des circuits traditionnels de distribution afin de toucher un plus large public ». En effet, l’ouvrage sera diffusé dès septembre par le biais d’expositions itinérantes, de concerts, de vernissages et des dépôts chez les libraires. Et de conclure : « Cette vie d’homme et d’artiste, dans ses détails, ses manies et ses événements, est selon nous une façon d’initier à la poésie spatiale, de la rendre accessible, mais aussi d’éveiller un public large et néophyte à l’art en général et plus particulièrement à ses formes, littéraires, poétiques et plastiques. »

    Participent à l’Année Pierre Garnier : Alain Marc, l’Association les Esserres, l’Association Terre de Sienne, l’Association Rose Town, Bertrand Creac’h, la Bibliothèque Guy de Maupassant dans l’Aisne, le Centre international Jules Verne, la Compagnie de la Cyrene, la Compagnie du Berger, Corps Puce, Ecrivains en Picardie, Edition librairie du Labyrinthe, Editions les Vanneaux, Léandre Leber, Mathilde Leroy, la Maison pour tous de Rivery, Richard Brechet ou l’association Alibi, OCCE coopérative scolaire de l’école primaire Galilée de SOISSONS , Sausen Mustafova, Picasco, l’Université de Picardie Jules Verne, Waide Somme.

    http://www.picardie.fr/spip.php?article2254