Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Maroc:vie et travail - Page 5

  • Maroc

    2,325 milliards DH empochés par les autoroutes du Maroc en 2014  

    Les recettes de péage de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) se sont établies à 2,325 milliards de dirhams (MMDH) en 2014 enregistrant ainsi une croissance de 2,2 %. Pour l’ADM qui vient de tenir son Conseil d'Administration sous la présidence du ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah, cette performance s’explique par le fait que la circulation autoroutière au Maroc a connu une croissance de plus de 2,3 % sur l'ensemble du réseau en 2014.
Ainsi, cette augmentation est due principalement à la croissance qu'a connue le trafic sur les sections autoroutières entre Kenitra et Berrechid. Par ailleurs, en termes de développement du réseau, l'année 2014 a été marquée par l'inauguration par SM le Roi Mohammed VI, le mai 2014, du tronçon autoroutier Khouribga-Béni Mellal.
 Le total bilan est passé, quant à lui, de 46,7 MMDH en 2013 à 48,5 MMDH en 2014, soit une augmentation de près de 4 %. Une hausse due essentiellement aux investissements liés à la réalisation des tronçons autoroutiers Berrechid- Beni Mellal, El Jadida- Safi et du contournement de Rabat.

    Pour voir en quoi le Maroc influe sur moi, cf. mes 14 livres en vente sur ce blog

    Lire la suite

  • Pour cent bricks, t’as plus faim

    Pour cent bricks, t’as plus faim

    25 mars 2015 à 18:06

    Une brick au thon et à l’œuf de chez la Mamma, boulevard de Belleville, à Paris.Une brick au thon et à l’œuf de chez la Mamma, boulevard de Belleville, à Paris. (Photo Boris Allin)

     
    L'auteurJacky DURANDJacky DURAND

    Il ne faut pas grand-chose pour embaumer une nuit. Une poignée de légumes secs et d’herbes fraîches, un soupçon d’épices, trois sous de mémoire et de jugeote qui font le savoir-faire, une bonne bouffée de chaleur humaine, et la magie opère entre le gonze qui fricasse et la bande d’apaches qui tournent autour de sa taule comme une nuée de papillons insomniaques sur un réverbère.

     

    Pour savoir en quoi la presse influe sur moi, cf. mes 14 livres en vente sur ce blog

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail

    Maroc

    E-commerce: le Maroc en 72e position  

    La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a classé le Maroc à la 72e place sur 130 pays, selon un indice qui mesure la capacité des pays à faciliter le commerce en ligne. Les critères pris en compte pour le classement sont l'utilisation d'Internet, les serveurs de données sécurisées, le taux des cartes de crédit et la distribution du courrier à domicile.

    Une bibliothèque de vidéos des cours bientôt disponible  

    Le département de l’Éducation nationale prépare actuellement une bibliothèque vidéo comprenant des explications de 15 minutes des principales matières enseignées au profit des élèves. Ce sont des équipes pédagogiques qui devront trier les enregistrements, lesquels seront disponibles sur une chaîne créée sur Internet, indique la feuille de route du projet qui est inscrit dans le cadre du programme GENIE 2 dans le volet relatif au soutien éducatif numérique. Il est à rappeler que la Commission de contrôle des dépenses publiques s'est réunie en fin de semaine avec le ministre de l'Éducation nationale pour faire un bilan du programme GENIE, qui est actuellement dans son étape finale.

     

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail

    Maroc

    Yémen : le Maroc soutient l'Arabie saoudite  

    L'Arabie saoudite a lancé ses avions de combat pour bombarder des positions des rebelles chiites houthis, dans le but de venir en aide au chef de l'État yéménite, et cette opération militaire implique plus de 10 pays dont le Maroc. Dans la foulée, Rabat a exprimé sa totale solidarité avec l'Arabie saoudite et son appui à préserver la légitimité au Yémen, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié par l'agence MAP. Le Maroc "se tient aux côtés de l'Arabie saoudite dans ses efforts visant à défendre son territoire et à empêcher toute (...) menace à la sécurité de la région", ajoute le texte. Selon le chaîne de télévision à capitaux saoudiens Al-Arabiya, Riyad a mobilisé 150 000 militaires et 10 avions de combat tandis que les Émirats arabes unis ont engagé 30 avions de combat, Bahreïn et Koweït 15 appareils chacun et le Qatar 10.
    Qu'en pensez-vous?

    Politique

    Opération Yémen : le Maroc mobilise ses F16  

    Le Maroc a mobilisé ses F16 pour l’opération de bombardement des positions des milices alliées de l’Iran chiite, les Houtis, aux côtés de l’Arabie Saoudite, Bahreïn, le Koweït, le Qatar et la Jordanie. Selon la chaîne de télévision Al Arabya, pas moins de six F16 marocains ont lancé, jeudi soir, leurs premières frappes contre les milices chiites pro-Iran, qui tentent de prendre le contrôle de l’aéroport d’Aden et de la base militaire de Doulaïmi, à Sanaâ, la capitale, avec le soutien de l’Iran. Parallèlement à cette offensive aérienne, les pays alliés n’excluent pas d’envoyer des troupes au sol au Yémen pour déloger les rebelles Houtis appuyés militairement et politiquement par le régime des Mollahs iraniens. A cet effet, l’Iran chiite a réagi à l’offensive enclenchée, hier, contre ses protégés Houtis en demandant «une cessation immédiate» de ce qu’elle a qualifié d’«agressions militaires contre le Yémen et son peuple».
    Qu'en pensez-vous?

    Syndicats : vers un gel du dialogue social  

    Dans son numéro de ce jeudi 26 mars, le journal Akhbar Al Youam écrit que les syndicats s’apprêtent à entamer des mouvements de protestation contre «la négligence du gouvernement de la revendication relative à l’augmentation des salaires» qualifiée de «revendication de fond». Selon la publication, une réunion «cruciale» entre les trois centrales syndicales est prévue pour se décider sur la poursuite ou le retrait du dialogue social et, par conséquent, l’entame d’actions plus virulentes contre le gouvernement Benkirane. Cité par le journal, Abderrahmane Azzouzi a indiqué que la question de la poursuite du dialogue social sera tranchée cette semaine. «Nous attendons une intervention du Chef de gouvernement. Nous allons nous réunir sur un seul point à l’ordre du jour, à savoir l’augmentation des salaires qui déterminera le sort du dialogue social». Et d’ajouter que les syndicats n’ont pas «gelé» ledit dialogue, mais ils «attendent».
    Qu'en pensez-vous?

    Economie

    HCP : révision rétrospective de ses bilans  

    Le HCP dévoile les corrections apportées par les sources statistiques officielles du secteur des industries d’extraction. Il en ressort que ces corrections apposées aux volumes de la production minière ont tiré vers le bas les bilans préliminaires annoncés auparavant. La première donnée importante relevée par la note d’information corrective du HCP est que la valeur ajoutée en volume du secteur des industries d’extraction se serait accrue de seulement 6,5% au cours du troisième trimestre 2014, alors qu’elle était préalablement annoncée à 20,6% à fin décembre 2014. Une situation qui n’a pas manqué de se répercuter directement sur la croissance du PIB en volume, qui n’avance que de 2,4% contre les 2,9% communiqués précédemment. Idem pour l’investissement brut (FBCF et variation de stocks) en volume qui n’a crû que de 0,9% au lieu de 1,6%. Même son de cloche en ce qui concerne le PIB aux prix courants, qui s’est accru de seulement 2,9% contre 3.4%. Le revenu national brut disponible aurait, quant à lui, augmenté de 2,6% au lieu de 3,1%. Consécutivement à toutes ces données revues à la baisse, l’épargne nationale se serait amenuisée de 0,3 point par rapport aux données communiquées auparavant.
    Qu'en pensez-vous?

    Le capital investissement gagne du terrain  

    696 millions de dirhams ont été investis durant l’année par 21 sociétés de gestion adhérentes à l’AMIC, soit 10 millions de dirhams de plus par rapport à 2013. Le quotidien l’Economiste daté du 26 mars rapporte que le secteur des services et des transports en a absorbé plus de 25%, contre seulement 1% pour l’agriculture. Les chiffres de l’AMIC démontrent que les deux tiers des investissements ont été réalisés dans des entreprises en développement. Avec, à chaque fois, un ticket moyen d’environ 31 millions de dirhams. Des investissements réalisés à hauteur de 45% par des fonds marocains en 2014, alors que les étrangers se sont accaparés près de 41%. Par ailleurs, les montants levés par les sociétés de gestion, via leurs fonds d’investissements, cumulent 15,72 milliards de dirhams. Selon le quotidien économique, cet argent provient principalement de l’étranger à hauteur de 94% entre 2013 et 2014. La part des investisseurs, avec le statut de «personnes physiques» ou de «sociétés de droit privé», a nettement augmenté en 2014 avec 41% de progression.
    Qu'en pensez-vous?

    Société

    139 millions de DH pour revaloriser les kasbah  

    Le Programme d’accompagnement pour la valorisation durable des ksour et kasbah du Maroc, doté de 139 millions DH, a été lancé le 25 mars à Rabat, à l’initiative du ministère de l’habitat et de la politique de la ville en partenariat avec le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Maroc. Ce programme ambitionne de réhabiliter une dizaine de ksour et kasbah, d’améliorer les conditions de vie de leurs populations et de sensibiliser les acteurs privés, publics, ainsi que les populations locales sur le potentiel que recèlent ces sites et sur les modalités de leur valorisation. Il vise, de plus, à définir les contours d’une vision et d’une méthodologie d’accompagnement en matière d’intervention au niveau des ksour et kasbah à l’horizon 2025.Le ministre de l’habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdallah a fait constater qu’il ne s’agit pas uniquement de préserver les ksour et kasbah, mais aussi de faire valoir les dimensions humanitaire, sociale et économique en favorisant la création d’activités économiques et l’accès aux services de base et aux équipements publics.
    Qu'en pensez-vous?

    International

    Attentat de Bardo : Al-Qaïda serait responsable  

    La Tunisie a estimé jeudi avoir démantelé l'essentiel de la "cellule terroriste" responsable de l'attaque contre le musée du Bardo. Le ministre de l'Intérieur, Najem Gharsalli a indiqué lors d'une conférence de presse que "l'opération terroriste a été dirigée par le terroriste Lokmane Abou Sakhr", un chef djihadiste de nationalité algérienne considéré comme l'un des dirigeants de Okba Ibn Nafaa, un groupe affilié à Al-Qaïda et pourchassé par l'armée depuis plus de deux ans dans les montagnes frontalières de l'Algérie. À ce titre, le ministère a remis en cause la revendication du groupe État islamique, estimant que ses rivaux d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont en réalité commis l'attaque. "Pour faire la propagande, la publicité, c'est l'État islamique qui a loué cet acte. Mais sur le terrain c'était Okba Ibn Nafaa qui appartient à Al-Qaïda au Maghreb islamique qui a organisé et commis ce crime", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Mohamed Ali Aroui. Aqmi n'a pas remis en cause la revendication de l'EI, la première en Tunisie.
    Qu'en pensez-vous?

    Hollande marchera dimanche contre le terrorisme à Tunis  

    François Hollande participera à la "grande marche républicaine contre le terrorisme" organisée par les autorités tunisiennes après l'attentat contre le musée du Bardo, qui a fait 21 morts le 18 mars, a annoncé mercredi l'Élysée. Le président français "se rendra dimanche 29 mars à Tunis pour participer à la grande marche républicaine contre le terrorisme organisée par les autorités tunisiennes, à l'invitation du président (tunisien) Béji Caïd Essebsi", a déclaré la présidence française dans un communiqué. Avant de rejoindre Tunis, François Hollande votera dans son fief corrézien de Tulle pour le second tour des élections départementales, a-t-on appris auprès de l'Élysée.
    Qu'en pensez-vous?

    Culture

    Rachid Badouri vient faire son show au Maroc  

    Né à Montréal dans une famille d’origine marocaine, Rachid Badouri a toujours été le clown de la famille. Après avoir triomphé sur les plus grandes scènes de France et fait le bonheur du public du festival Marrakech du Rire, Rachid Badouri débarque au Maroc pour trois show exceptionnels. L’artsite maroco-québecois présentera son one-man-show «Arrête ton cinéma» les 2 et 3 avril au Mégarama de Casablanca, et le 4 avril au théâtre Mohammed V de Rabat. Son humour fera sans nul doute de nombreux adeptes.
    Qu'en pensez-vous?

    Sport

    Trophée Hassan II : Les golfeurs marocains plein d’ambitions  

    Les golfeurs marocains aspirent à franchir le cut de la 42e édition du Trophée Hassan II de golf. Younès El Hassani a affirmé que son objectif est de se qualifier au 3e tour de cette compétition qui connaît la présence de joueurs de renom. Le golfeur marocain âgé de 41 ans, et originaire de Tanger, a joué toutes les éditions du trophée Hassan II à Agadir. L’an passé, il a manqué le cut de justesse. «Le plateau de cette année est d’un niveau très élevé et les joueurs présents bénéficient d’une grande notoriété sur le circuit, ce qui offrira du suspens dans la course au titre», a estimé Rachid El Kharraz, 35 ans, également sélectionné par l’Association du Trophée Hassan II avec El Hassani selon l’ordre de mérite national. Pour Rachid, sociétaire du royal golf Anfa Mohammadia, la participation marocaine au trophée Hassan II se mérite et constitue une grande valeur ajoutée au palmarès d’un joueur. Pour sa part, Ayoub Lguirati, unique marocain à disputer en tant qu’amateur et leader du classement national, a affiché dans une déclaration similaire la même ambition que Rachid El Kharraz. «J’ambitionne de franchir le cut pour gagner des points au classement mondial», a-t-il confié. Deux autres Marocains défendront les couleurs nationales en l’occurrence Ahmed Marjane, vainqueur sur le Mena Golf Tour, et Fayçal Serghini, champion du Maroc 2013

    Lire la suite

  • Catégories : A lire, CE QUE J'AIME/QUI M'INTERESSE, Le Maroc:vie et travail

    La foire internationale du livre de Tunis met à l’honneur le Maroc

    mercredi 25 mars 2015 - 19:45

     
       
     
       
     
      Tunisie: Hollande participera dimanche à la marche contre le terrorisme  
     
     

    Plusieurs responsables étrangers sont attendus dimanche à Tunis pour une marche contre le terrorisme. Le président François Hollande défilera aux côtés de Mahmoud Abbas, Matteo Renzi et Federica Mogherini.

     
      > Lire la suite  

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail, Voyage

    Maroc

    Et la meilleure destination au monde en 2015 est … Marrakech !  

    La ville de Marrakech a été consacrée nouvelle destination "Travellers' Choice" numéro 1 au monde pour 2015 par le site de voyage Tripadvisor. Ce classement a été réalisé suite à la collecte de plus de 200 millions d'avis et opinions de voyageurs. Marrakech se classe ainsi en tête de grandes capitales internationales comme Londres (6ème position), Rome (7ème position), Buenos Aire (8ème), Paris (9ème), etc... . L'année dernière, c'était Istanbul (Turquie) qui avait remporté le prix. Le prix vient d'être remis au directeur général de l'ONMT, Abderrafie Zouitene. A cette occasion, M.Zouitene a déclaré : «cette magnifique consécration est la résultante du travail des opérateurs de la ville de Marrakech et plus généralement du Maroc et de la stratégie marketing et de coopération menée par l'Office avec Tripadvisor».

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail

    Maroc

    L'opportunité européenne pour l'huile d'olive marocaine  

    «Bactrocera oleae». C'est le nom scientifique d'une bactérie qui est en train de ravager les oliveraies sud-européennes, notamment espagnoles et italiennes. Le Maroc doit évidement prendre en considération cette nouvelle donne et préparer autant ses armes offensives que défensives. Cela pourrait en effet faire le bonheur des exportateurs oléicoles marocains, leur offrant l'opportunité de mieux pénétrer les marchés et de faire connaître le produit national.

  • Casablanca-Maroc

    Lutte contre le commerce informel : un projet pilote à Casablanca  

    À Sidi Bernoussi, quartier situé à la périphérie de Casablanca, le commerce informel est un vrai casse-tête. Les marchands ambulants squattent les rues, les trottoirs et les places du quartier dans l'anarchie la plus totale. Une situation qui exaspère les habitants ainsi que les autorités locales qui ont décidé de prendre le taureau par les cornes pour résoudre le problème. Ainsi une plateforme de commerce de proximité (PCP) a été achevée, à Sidi Bernoussi. L'objectif de ce projet, considéré comme un modèle du genre, est de structurer le secteur du commerce informel. Plus de 800 commerçants sont concernés par cette initiative.

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail

    Maroc

    La Cour d’appel de Rabat a accordé, mardi après-midi, la liberté provisoire sans conditions au joueur de l’AS FAR, Mehdi Berrahma, poursuivi pour kidnapping, séquestration et viol sur mineure. La décision a été prise par la Cour d’appel de Rabat après que la famille de la jeune victime ait retiré sa plainte. Le milieu de terrain du club militaire, Mehdi Berrahma, était derrière les barreaux depuis plus d’un mois suite à des accusations de viol sur une mineure de 17 ans. Cette dernière accuse Berrahma de l’avoir kidnappé, séquestré et drogué pendant 12 jours dans son appartement à Hay Essalam à Salé, avant de la violer.

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail

    Maroc

    SM le Roi Mohammed VI suivra personnellement le dossier de l’avortement clandestin  

    Le Roi Mohammed VI a reçu, lundi au Palais Royal à Casablanca, le ministre de la Justice et des Libertés Mustapha Ramid et le ministre des Habous et des Affaires islamiques Ahmed Toufiq, indique un communiqué du Cabinet royal. Par la suite, le Souverain a reçu Driss El Yazami, Président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH). La question de l’avortement clandestin, qui a fait la Une de l’actualité ces dernières semaines notamment avec le Pr Chraïbi, a été au centre de ces audiences. Selon le communiqué, «ces audiences s'inscrivent dans le cadre de l'interaction royale permanente avec les préoccupations des citoyens et des différents acteurs nationaux au sujet des questions sociétales de l'heure, notamment la problématique de l'avortement clandestin et ce, dans le cadre du respect des préceptes de la religion Islamique, de la prise en compte des vertus de l'Ijtihad et de l'accompagnement de l'évolution que connaît la société marocaine et de ses aspirations, tout en respectant son unité, sa cohésion et ses spécificités.»

    Lire la suite

  • Casablanca-Maroc

    De l’innovation à la 7éme édition du Salon Crémai  

    Les professionnels des métiers de l’hospitalité s’apprêtent à tenir leur rendez-vous annuel. Pour la 7ème fois de son histoire, le salon Crémai réunira du 24 au 27 mars à Casablanca l’ensemble des acteurs de la restauration des métiers de bouche et de l’alimentaire. «Le secteur est en constante évolution. La nouveauté est l’une des valeurs de notre métier. C’est pour cette raison que nous tenons à travers cet événement à valoriser les dernières tendances du marché», explique dans ce sens Kamal Rahal Essoulami, à la fois président du Salon et de la Fédération marocaine des arts culinaires. Le responsable indique, en outre, que le Salon Crémai s’affirme comme un laboratoire des tendances où s’inventent les métiers de la bouche et de l’hospitalité de demain. La création de valeur est la thématique de la 7ème édition. L’optimisation et la formation seront donc les axes fondamentaux de cette optique. «De par la reconnaissance internationale qui s’est forgée, Crémai vient cette année redynamiser les métiers de l’hospitalité en plaçant au cœur du débats les besoin de chaque région marocaine. Notre ambition est d’offrir une meilleure optimisation des ressources et une réelle mise en valeur de l’offre», souligne M. Rahal Essoulami. Dans une politique de régionalisation soutenue, le Crémai connaîtra cette année plusieurs temps forts.

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, La France, Le Maroc:vie et travail

    France-Maroc

    Fabius: l'ambassade française fait le point sur l'affaire des journalistes 

    Suite à l'information publiée sur nos colonnes (édition du 11 mars) intitulée «Rencontre Fabius-Boussaïd: la presse marocaine virée», l’ambassade de France au Maroc tient à souligner que la décision de ne pas permettre aux journalistes d’assister au déroulement de l’entretien entre les ministres (conformément à l’usage pour ce type de rencontres) a été prise d'un commun accord entre les parties française et marocaine. La même source soutient que les journalistes ont pu recueillir les déclarations des ministres à l’issue de la rencontre et qu'ils ont été «invités à quitter la salle conjointement par les services du ministère marocain et la délégation du ministre français à l’issue du tour d’images». Les ÉCO tient, de son côté, à réitérer que les faits sont avérés et ont été condamnés sur place par la presse marocaine. Par ailleurs, l'information a été relayée par plusieurs organes de la presse écrite et électronique.

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail

    Maroc

    Libéralisation de l’avortement: l’impossible consensus 

    Le débat sur l’avortement fait rage. La rencontre nationale sur l’encadrement juridique et les exigences de la sécurité sanitaire en la matière, qui s'est tenue hier matin à Rabat, s'est ouverte devant une large audience. Ministères, magistrats, députés, médecins ont répondu présents à l’invitation du ministère de la Santé. Au premier rang, le professeur Chafik Chraïbi, président de l’Association marocaine de lutte contre l’avortement clandestin (AMLAC), qui vient de retrouver son poste de directeur de la maternité des Orangers. À cette occasion, El Haussaine Louardi, ministère de la Santé, a présenté son plan pour «libéraliser le droit à l’avortement au Maroc». Cette première mouture de la réforme ne fait pas consensus auprès de tous.

     

       
     
     
     

    Appuyez sur ? pour accéder aux raccourcis clavier.

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    SM le roi Mohammed VI reçoit Fabius

    À
    • moi
     
     
     
     
     
     
     
     

    SM le roi Mohammed VI reçoit Fabius

    À
    • moi

     
     
     

    SM le roi Mohammed VI reçoit Fabius

    À
    • moi

    Maroc-Jordanie : la coopération se renforce  

    C’est sur invitation du roi Mohammed VI que le souverain de la Jordanie, Abdallah II, effectue, à partir d’aujourd’hui, une visite officielle au Maroc. Cette visite du roi hachémite intervient dans un contexte géopolitique très particulier, marqué surtout par l’amplification de la menace de Daech. D’ailleurs, la Jordanie comme le Maroc, ont engagé leurs armées (de l’air) dans le combat contre l’organisation terroriste, issue de l’anarchie qui a suivi l’intervention américaine en Irak et de la dictature du clan Bachar en Syrie. Échanges commerciaux, investissements, sécurité... tous les volets de la coopération seront à l’ordre du jour.

    Marché du halal : l’Espagne fait appel au Maroc  

    Le premier congrès international sur les produits estampillés halal aura lieu du 24 au 26 mars à Cordoue. À cette occasion, la ville andalouse recevra des participants de plusieurs pays musulmans, lesquels feront le déplacement pour découvrir l’évolution de cette industrie et surtout son futur. Les promoteurs de cette rencontre sont persuadés que ce concept est en mesure de devenir une nouvelle locomotive de développement économique entre le Maroc et l’Espagne, principalement dans le secteur agroalimentaire, rappellent les organisateurs de cet événement.

     

    1,6 MMDH pour les filiales de Maroc Telecom  

    Maroc Telecom compte investir 1,6 MMDH sur cinq ans pour mettre à niveau ses nouvelles acquisitions en Afrique. Le montant à débloquer est un prêt sans intérêt, remboursable sur quatre ans. En 2014, les activités de l’opérateur historique au Gabon, en Mauritanie, au Burkina Faso et au Mali ont contribué à 30% dans le chiffre d’affaires du groupe. Les nouvelles opérations au Bénin, au Togo, en Côte d’Ivoire, au Niger, en République centrafricaine, et celles renforcées au Gabon, devraient les faire grimper à près de 50%, durant les prochaines années.

    Avortement : Louardi lance le débat 

    La polémique suscitée suite à la suspension de Pr Chafik Chraibi (cf: www.lesco.ma), a eu un effet sur la question de l’avortement au Maroc. Pour la première fois, le ministère de la Santé prend les devants sur le sujet et organise une rencontre nationale, demain, mercredi 11 mars à Rabat, pour débattre de l’encadrement législatif et les exigences de la sécurité sanitaire. Le département de Louardi invitera le ministère de la Justice et des libertés, les Nations Unies ainsi que les acteurs de la société civile, dans le but de recueillir les avis et les propositions de tous les intervenants à propos de cette thématique.

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, La France, Le Maroc:vie et travail

    Maroc-France

    Fabius vient discuter climat, terrorisme et développement à Rabat 

    Laurent Fabius arrive au Maroc ce lundi 9 mars pour une visite de travail de deux jours. Cette visite du ministre français des Affaires étrangères et du développement international s’inscrit dans la dynamique du renouveau des relations d’amitié qui unissent la France et le Maroc, indique un communiqué de France Diplomatie. Les discussions porteront sur les ambitions renouvelées du partenariat franco-marocain. Il s’agit notamment de la lutte contre le dérèglement climatique, de la lutte contre le terrorisme et la prévention de la radicalisation et de la sécurité et le développement en Méditerranée, comme en Afrique. Pour développer encore le partenariat économique entre Paris et Rabat, Laurent Fabius travaillera, avec ses interlocuteurs, au développement de projets conjoints dans des secteurs d’avenir comme les transports, les énergies renouvelables, la ville durable ou le tourisme, notamment à destination des marchés émergents de la région. À cette occasion, Laurent Fabius donnera le coup d’envoi à la saison culturelle «France Maroc 2015», l’une des programmations les plus importantes du réseau culturel français à l’étranger, avec plus de 300 événements prévus dans les 12 instituts français du Maroc.

  • Maroc

    La compensation des bouteilles de gaz s’élève à 54DH  

    Au terme du mois de janvier 2015, marqué par la suppression totale de la subvention du gasoil 50ppm, la charge de compensation relative au gaz butane et au sucre affiche une baisse de 38,9% à 1,1 milliard de DH comparativement à la même période 2014 et à périmètre égal. Par composantes, la charge de Compensation concernant le gaz butane s’établit à 861 millions de DH selon les données relatives aux dossiers reçus par la caisse au 28 février 2015, soit un repli de l’ordre de 47% par rapport à la même période de l’année écoulée, résultant principalement de la baisse des prix du gaz butane au niveau international. Notons que la subvention unitaire par bouteille >5kg au mois de janvier 2015 ressort à 54,84 DH. Pour sa part, la charge de Compensation du sucre brut importé et du sucre consommé, arrêtée au mois de janvier 2015, a augmenté de 19% à 276 millions de DH comparativement à la même période de l’année 2014. Cette charge est induite essentiellement par l’impact de la subvention du sucre brut produit localement pour 266,1 millions de DH contre 10 millions de DH pour le sucre importé.

    Journée de la femme: le PJD, septique quant aux intentions de l’opposition  

    Si les associations féministes et l’opposition veulent faire de la manifestation du 8 mars une occasion pour relancer le débat sur la situation de la femme, le Parti de la justice et du développement (PJD) se dit inquiet «par une tentative de récupération politique de l’événement». Le président du groupe parlementaire du PJD à la première Chambre parlementaire, Abdellah Bouanou laisse ainsi entendre que l’opposition cherche à instrumentaliser la marche de ce dimanche organisée à l’occasion de la Journée mondiale de la femme. «La marche de l’opposition dimanche s’inscrit dans le cadre des échauffements de ces partis pour les prochaines échéances électorales. Il s’agit en fait d’une tentative d’instrumentalisation d’une cause importante et vitale comme celle de la femme à des fins politiciennes», déclare le numéro un de la première force parlementaire chez les représentants

     

    VotreChauffeur.ma, une plateforme chic et pratique pour vos déplacements à Casa  

    « VotreChauffeur.ma » est une plateforme qui a vu le jour récemment afin d’offrir à tout un chacun la chance de vivre un moment agréable à bord d’un Véhicule de Tourisme avec Chauffeur (VTC). Le Groupe Wib, initiateur de ce projet, a pour objectif d’offrir le meilleur service possible à sa clientèle privilégiée et pour ce faire, Les chauffeurs qui sont expérimentés, ont tous été soigneusement sélectionnés et formés par « VotreChauffeur.ma ». Avec un parc de voitures neuves, « VotreChauffeur.ma » offre un service de qualité, sécurisé et accessible 7j/7 et 24h/24 qui s'adresse aussi bien à une clientèle d’affaires qu'aux noctambules. Autre avantage majeur, le prix de la course est communiqué au moment de la commande. Ismael Belkhayat, fondateur de l’incubateur WIB déclare à ce sujet: "Avec un prix minimal de 49 Dh pour une course simple, nous nous positionnons sur un segment haut de gamme accessible, en offrant aux Casablancais un service de standing à un prix abordable. Notre équipe commerciale finalise la signature d’importants contrats avec les lieux de la nuit Casablancais et de grandes entreprises fortement utilisatrices de taxis. Les perspectives sont intéressantes... de très nombreux développements sont en cours ! ». Pour un confort optimal « VotreChauffeur.ma » propose une connexion Wifi, des chargeurs pour Smartphones à bord de ses véhicules, des bouteilles d’eau pour se rafraîchir ainsi que d’autres services additionnels.
    Voir la video

    Le réassureur MAMDA RE obtient le statut Casablanca Finance City  

    MAMDA, premier assureur agricole du Maroc associé à Partner Re, leader mondial sur les activités agricoles et à MCR, Mutuelle Centrale de Réassurance française, annonce l’obtention pour MAMDA RE du Statut Casablanca Finance City (CFC). MAMDA RE, qui est une joint-venture des trois opérateurs leaders en assurance, projette depuis CFC, de développer des activités d’assurance et de réassurance agricoles dans les pays africains, favoriser la croissance des capacités de souscription continentale et ainsi soutenir le développement économique du continent africain. A cet égard, M. Hicham Belmrah, Président du Directoire de MAMDA a souligné « que MAMDA RE apportera sa coopération technique à l’ensemble des pays africains demandeurs afin de mettre en place des couvertures d’assurance adaptées aux besoins des agriculteurs. MAMDA RE apportera également une capacité de réassurance des risques agricoles permettant aux pays africains d’accéder, à partir du Maroc, aux marchés internationaux de réassurance agricole». Pour sa part, M. Said Ibrahimi CEO de Casablanca Finance City Authority s’est réjoui « qu’un groupe marocain dans le domaine de la réassurance s’allie avec des grands opérateurs internationaux pour servir le continent africain à partir de CFC. MAMDA RE rejoint ainsi un écosystème opérationnel constitué de multinationales de premier plan confirmant l’importance du rôle de CFC comme plateforme internationale facilitant l’investissement en Afrique ».
    bannière le20heures

     

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail

    Maroc

    Le Maroc accueillera le prochain round du dialogue politique libyen  

    La Mission d’appui de l’ONU en Libye (MANUL) a annoncé la tenue cette semaine au Maroc du prochain round du dialogue politique libyen. « Les parties ont formellement communiqué leur décision de prendre part à ce dialogue suite à des consultations étroites avec le Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU, Bernardino Leon, lors de sa visite à Tobruk et à Tripoli le 2 mars 2015 », précise la MANUL dans un communiqué. Au vu de l’urgence, le communiqué précise que les parties « se sont mises d’accord au sujet de la proposition de la MANUL stipulant que ce prochain round de pourparlers se concentre sur la formation d’un gouvernement d’union nationale, y compris la discussion concernant le futur Premier ministre, et les vice-Premiers ministres, sur les arrangements sécuritaires balisant la voie à un cessez-le-feu global, au retrait par étape de tous les groupes armés des villes et cités, aux mesures relatives aux armes et au contrôle des armes et aux mécanismes adéquats de supervision et de mise en œuvre, ainsi que sur le parachèvement du processus d’élaboration de la Constitution dans un délai clair ».

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail, Voyage

    Maroc

    Tourisme : «warning» espagnol sur le Maroc ?  

    Le Maroc est-il un pays à risque pour les touristes espagnols ? À en croire certains médias ibériques, le royaume serait une zone à éviter par les touristes ibériques. Une allégation dénuée de toute vérité, mais hélas qui pourrait nuire à l’image du royaume. De fait, alors que la diplomatie espagnole ne place pas le Maroc dans la liste des pays où il ne faut pas se rendre, certains médias n’ont pas hésité à mettre le royaume dans le même sac que les autres pays de la région, qualifiés expressément de dangereux. En atteste ce titre mensonger : «Les raisons des AE pour ne pas voyager au Maroc, en Tunisie et en Égypte», titre El Confidencial Digital. Les TO espagnols de leur côté se veulent rassurants quant à l’attractivité de la destination et une campagne est en préparation pour ce marché prioritaire.

    Lire la suite

  • Maroc

    Exploration pétrolière, nouvelle fausse alerte à Boujdour 

    Kosmos Energy a annoncé la présence d'hydrocarbures dans le puits d'exploration «Cap Boujdour-1» en précisant que cette découverte n'est cependant pas commerciale, ni exploitable. Le puits sera ainsi condamné et abandonné. Une fausse alerte de plus quant à la découverte potentielle d'hydrocarbures au Maroc, mais qui est toutefois porteuse d'espoir. «Même si la découverte n'est pas commerciale, ce premier puits foré dans le bassin a permis de considérablement réduire les risques pour toute exploration future en prouvant qu'il existe un système pétrolifère», a déclaré Andrew G. Inglis, PDG de Kosmos Energy..

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail

    Toujours autant de milliardaires marocains dans la liste Forbes

    Toujours autant de milliardaires marocains dans la liste Forbes  

    Le magazine Forbes vient de publier sa liste des personnes les plus riches au monde en 2015. Dans ce classement, on retrouve 3 Marocains. Celui qui est le mieux loti dans ce classement est Othman Benjelloun, qui maintient sa place dans le top 1000 en se classant à la 810e position alors qu'en 2014 il était la 609e fortune au monde. La fortune du patron de la BMCE s’élève à 2,3 milliards de dollars. Même s’il a perdu quelques places, cela n’empêche pas sa fortune de s’accroître. À titre d'exemple, ce classement a été publié en ce début de mois de mars et en deux jours seulement, il a encore gagné 1 million de dollars selon les données de Forbes, affichant ainsi une fortune de 2,4 milliards de dollars en ce lundi 2 mars. Suite...

  • Maroc

    A la une

    Le rapport d’Amnesty ne reflète pas la réalité  

    "Ce rapport est injuste. Il ne reflète pas la réalité car il ne reconnaît pas le processus de consolidation des libertés engagé par le Maroc. Nous sommes dans une tendance générale au progrès", a déclaré le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi. En effet, le rapport d'Amnesty affirme que la torture est toujours pratiquée au Maroc. Or El Khalfi prend soin de rappeler que le Maroc a ratifié le protocole facultatif relatif à la convention internationale de lutte contre la torture et qu’il a également mis en place un mécanisme permettant d'ouvrir des enquêtes sur les allégations de torture.Selon le ministre, il existe encore des défis à relever, mais il faut reconnaitre que le Maroc avance d'un pas sûr.

    Chambre des Conseillers : 21 membres ponctionnés sur leur salaire pour cause d’absentéisme  

    Les sanctions sont enfin tombées. Des conseillers ont été ponctionnés sur leur salaire par la direction de la Chambre des Conseillers pour absences régulières et non-justifiées. 21 membres ont ainsi vu leur salaire rogner à hauteur de 7 800 DH. Mohamed Cheikh Biadillah tient ses promesses dans son combat contre l’absentéisme. Il avait commencé par annoncer en 2009 la mise en place de sanctions contre les absentéistes et avait assuré mi-janvier sa mise en place effective.Selon un membre de l’institution parlementaire, cité par le Huffington Post, la mesure porte ses fruits. « Nous avons, désormais, entre 170 et 190 conseillers présents lors des séances de travail ».
    Chambre des Conseillers : 21 membres ponctionnés sur leur salaire pour cause d’absentéisme  

    Les sanctions sont enfin tombées. Des conseillers ont été ponctionnés sur leur salaire par la direction de la Chambre des Conseillers pour absences régulières et non-justifiées. 21 membres ont ainsi vu leur salaire rogner à hauteur de 7 800 DH. Mohamed Cheikh Biadillah tient ses promesses dans son combat contre l’absentéisme. Il avait commencé par annoncer en 2009 la mise en place de sanctions contre les absentéistes et avait assuré mi-janvier sa mise en place effective.Selon un membre de l’institution parlementaire, cité par le Huffington Post, la mesure porte ses fruits. « Nous avons, désormais, entre 170 et 190 conseillers présents lors des séances de travail ».

     

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME. DES PAYSAGES, Le Maroc:vie et travail

    Maroc

    Nador se dote d’une décharge contrôlée  

    La chasse aux décharges sauvages est lancée. Prévue dans le plan d’action du ministère de l’Environnement, la réhabilitation des décharges constitue une priorité. La ville de Nador a désormais sa décharge contrôlée à la pointe de la technologie. Désormais, les 150.000 tonnes de déchets produits annuellement ne seront plus déversées anarchiquement dans une décharge sauvage. La décharge de la ville de Nador a essentiellement vu le jour grâce à un budget de 24,05MDH alloué par le Programme national des déchets ménagers (PNDM).

    Lire la suite